Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Site de la Chapelle Saint François de Rennes

Benoît XVI prie pour les fidèles de Saint François.

22 Décembre 2012, 07:00am

Publié par Le sacristain

Audience06 Ce mercredi 19 décembre,

à l'occasion de la traditionnelle audience pontificale du mercredi

dans la salle Paul VI au Vatican,

notre Chapelain a eu le privilège de pouvoir s'entretenir quelques instants avec le Saint Père auquel il a présenté notre communauté de Saint François.

 

 

Benoît XVI a assuré le chanoine Cristofoli de ses prières et lui a transmis sa bénédiction pour tous les fidèles de son apostolat de Rennes, tout particulièrement pour les enfants et les malades. 

 

D'autres photos de cette audience sont disponibles sur cet album.
(Crédits photos : Fotografia Felici)

Voir les commentaires

Noël 2012, les horaires . . .

21 Décembre 2012, 18:00pm

Publié par Le sacristain

 

Noël 2012 à Saint-François,

quelques rendez-vous à ne pas manquer :

 

 

samedi 22 décembre :

 

Confessions de 17h à 18h
Messe à 18h00
 

Dimanche 23 décembre :

4ème Dimanche de l'Avent

RORATE

 

Messes 10h30 & 18h30 
 

Vigile de la Nativité

lundi 24 décembre :

 

Confessions de 9h à 10h45

11h00 : Messe

 

23h00 : Veillée de chants de Noël
Minuit : Messe de la Nativité 
 

mardi 25 décembre :

Nativité de Notre-Seigneur
 
7h30 : Messe de l'Aurore
10h30 : Messe du jour de Noël 
(pas de messe à 18h30) 
 

vous pouvez retrouver ces horaires aussi sur la page CETTE SEMAINE A LA CHAPELLE
 

Voir les commentaires

21 décembre, Fête de Saint Thomas, Apôtre & Martyr

21 Décembre 2012, 06:15am

Publié par Le sacristain

L'Apôtre Thomas, appelé aussi Didyme, était Galiléen.

Après avoir reçu l'Esprit-Saint, Il alla prêcher l'Évangile du Christ dans de nombreuses provinces : chez les Parthes, les Mèdes, le Perses, les Hircariiens et les Bactriens, auxquels il enseigna les préceptes de la foi et de la vie chrétienne. En dernier lieu, s'étant rendu chez les Indiens, il les instruisit dans la religion chrétienne. A la fin, la sainteté de sa vie et de sa doctrine et aussi l'éclat de ses miracles avaient éveillé chez tous l'admiration envers sa personne et l'amour envers Jésus-Christ ; mais le roi de cette nation, adorateur des idoles, en fut d'autant plus irrité. Condamné par la sentence de ce prince et percé de flèches, Thomas couronna par le martyre, à Calamine, la gloire de son apostolat.

 source icrsp.org

St-Thomas-Apotre.jpg

Voir les commentaires

19 décembre 2012 à Rome

19 Décembre 2012, 21:30pm

Publié par Le sacristain

 

 

Le Chapelain de Saint-François de Rennes,

le Chanoine Gwenael Cristofoli s'est entretenu

ce 19 décembre 2012 avec le Saint Père

qui accorde de grand cœur Sa bénédiction apostolique

à tous les fidèles et particulièrement aux enfants et aux malades.

 

Ces jours-ci M le chanoine rencontrera d'éminents serviteurs du saint Siège et vous porte dans ses prières.

Vous pouvez découvrir quelques photos

http://saintfrancois.over-blog.fr/album-2130746.html

Voir les commentaires

Rappel à Dieu de Monseigneur Jacques Jullien.

11 Décembre 2012, 20:13pm

Publié par Le sacristain

 

http://catholique-rennes.cef.fr/IMG/arton5469.jpg

Les obsèques de Monseigneur Jacques Jullien seront célébrées le
vendredi 14 décembre à 10h30 à la Cathédrale Saint Pierre de Rennes.

À partir de ce soir, son corps reposera à la Chapelle de la Maison diocésaine. Chacun et chacune, ainsi que les catholiques d’Ille-et-Vilaine qui le souhaitent, pourront venir se recueillir et prier pour lui.

Je tenais à vous donner tout de suite cette information.

Une veillée de prière aura lieu à la Cathédrale le jeudi 13 décembre de 20 heures à 21 heures.

Avec l’assurance de mon amitié et de ma communion dans la prière.

 + Pierre d’Ornellas
Archevêque de Rennes, Dol, Saint-Malo



N.B.
Mgr Jacques Jullien (1929-2012), archevêque de Rennes, Dol et Saint Malo de 1985 à 1998 est décédé dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 décembre dernier. Plus d'informations sur le site du diocèse de Rennes.

Voir les commentaires

6 décembre, Saint Nicolas

6 Décembre 2012, 05:00am

Publié par Le sacristain

 

 

Nicolas naquit à Patare, ville de Lycie, d'une famille illustre. Sa naissance fut accordée aux prières de ses parents. L'éminente sainteté qu'il fit éclater dans son âge mûr apparut dès son berceau. Encore enfant, on le vit, les mercredis et vendredis, ne prendre le lait de sa nourrice qu'une seule fois, et sur le soir, bien qu'il le fit fréquemment les autres jours : il conserva toute sa vie cette pratique de jeûne. Privé de ses parents dans son adolescence, il distribua tous ses biens aux indigents. On cite entre autres ce bel exemple de générosité chrétienne : un homme pauvre, ne trouvant point à marier trois filles nubiles qu'il avait, pensait à les abandonner à la prostitution. Nicolas l'ayant appris, jeta, la nuit, par la fenêtre, dans cette maison autant d'argent qu'il en fallait pour la dot d'une de ces jeunes filles ; ce qu'il fit une seconde et une troisième fois, en sorte que toutes trois trouvèrent d'honorables partis.
Cependant, le saint s'était donné à Dieu tout entier; il partit pour la Palestine, afin de visiter les Saints Lieux. Dans ce pèlerinage qu'il fit par mer, il prédit aux matelots, par un ciel serein et une mer très calme, une horrible tempête ; elle s'éleva soudain, et tout l'équipage fut en grand danger; mais à la prière de Nicolas, la mer se calma miraculeusement. Il revint de là dans sa patrie, donnant à tous des exemples de singulière sainteté. Par un avertissement de Dieu, il vint à Myre, métropole de la Lycie, qui venait de perdre son évêque, et au temps même où les évêques de la province étaient rassemblés pour élire un successeur. Pendant qu'ils délibéraient, ils eurent une révélation de choisir celui qui, le lendemain, entrerait le premier dans l'église, et aurait nom Nicolas. Fidèles à cet avertissement, celui qu'ils trouvèrent à la porte de l'église fut Nicolas lui-même, lequel fut, au grand applaudissement de tous, créé évêque de Myre. Durant son épiscopat, on vit briller en lui sans relâche la chasteté qu'il garda toute sa vie, la gravité, l'assiduité à la prière et aux veilles, l'abstinence, la libéralité, l'hospitalité, la mansuétude dans les exhortations, la sévérité dans les réprimandes.

Il prodigua toujours ses aumônes, ses conseils et ses services à la veuve et à l'orphelin. Son zèle à soulager les opprimés alla jusqu'à ce point, que trois Tribuns, condamnés sur une calomnie par l'Empereur Constantin, s'étant recommandés à ses prières, malgré la grande distance des lieux et sur la réputation de ses miracles, il apparut de son vivant à ce prince avec un air menaçant, et les délivra. Comme il prêchait à Myre la vérité de la foi chrétienne, contrairement à l'édit de Dioclétien et de Maximien, il fut arrêté par les satellites des Empereurs. Entraîné au loin et jeté en prison, il y resta jusqu'à l'avènement de Constantin à l'empire. Délivré de captivité par ses ordres, il revint à Myre, assista au Concile de Nicée, et y condamna l'hérésie Arienne avec les trois cent dix-huit Pères. De retour dans son évêché, il fut bientôt surpris par la mort : et levant les yeux au ciel, il vit les Anges qui lui venaient au-devant. Il récita alors le Psaume qui commence par les mots : En vous, Seigneur, j'ai espéré, jusqu'à ces paroles : En vos mains je remets mon âme ; après quoi il s'envola vers la Patrie. Son corps qui a été transporté à Bari, dans la Pouille, est l'objet d'un grand concours et d'une grande vénération.

 source icrsp.org


 

St-Nicolas-a-Mauvages--55-.jpg

dans l'Eglise de Mauvages (55)

 

Voir les commentaires

Neuvaine de l'IMMACULEE CONCEPTION

3 Décembre 2012, 12:45pm

Publié par Le sacristain

Grande Neuvaine de l'Immaculée Conception

du 30 novembre au 8 décembre.

 

 

 

Immaculée Conception - Egl ND des Cordeliers Laval 25

 

 

* * * * * * *

1)      Chaque jour, la récitation d’une dizaine du chapelet, suivie de l'invocation, répétée trois fois:

" O Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous!"

2)    Offrir la Sainte Communion aux intentions de la Sainte Vierge le 8 décembre ou un jour de la neuvaine (confession souhaitée).

3)    Réciter chaque jour de la neuvaine la prière suivante :

 

         Vierge très sainte, qui avez plu au Seigneur et êtes devenue sa mère, vierge immaculée dans votre corps, dans votre âme, dans votre foi, et dans votre amour, de grâce, regardez avec bienveillance les malheureux qui implorent votre puissante protection.

Le serpent infernal, contre lequel fut jetée la première malédiction, continue, hélas ! à combattre et à tenter les pauvres fils d'Ève.

Ô vous, notre mère bénie, notre reine et notre avocate, vous qui avez écrasé la tête de l'ennemi dès le premier instant de votre conception, accueillez nos prières, et, nous vous en conjurons, unis en un seul cœur, présentez-les devant le trône de Dieu, afin que nous ne nous laissions jamais prendre aux embûches qui nous sont tendues, mais que nous arrivions tous au port du salut, et qu'au milieu de tant de périls, l'Église et la société chrétienne chantent encore une fois l'hymne de la délivrance, de la victoire et de la paix.

Ainsi soit-il.

Voir les commentaires

3 décembre, Saint François Xavier

3 Décembre 2012, 05:00am

Publié par Le sacristain

              St-Francois-Xavier.jpg

 

 

François, né de parents nobles, à Xavier, dans le diocèse de Pampelune, devint à Paris compagnon et disciple de saint Ignace, et brilla bientôt par une étonnante austérité de vie et par la contemplation assidue des choses divines.

Créé par Paul III nonce apostolique pour les Indes, il parcourut des provinces innombrables, toujours à pied et souvent pieds nus. Il porta la foi au Japon et à six autres contrées. Il convertit au Christ, dans les Indes, plusieurs centaines de milliers de personnes et purifia dans l'eau sainte de grands princes et plusieurs rois.

 

Il était cependant d'une telle humilité qu'il n'écrivait qu'à genoux à saint Ignace, son supérieur. Son ardeur à propager l'Evangile, le Seigneur l'affermit par le nombre et l'excellence de ses miracles. Enfin, il mourut dans l'île de Sancian, en Chine, le second jour de Décembre, plein de mérites et épuisé de travaux.

Grégoire XV l'inscrivit parmi les Saints,

et Pie X le donna pour céleste patron à la société

et à l'œuvre de la Propagation de la Foi.

     Saint-Francois-Xavier-3.jpgsource icrsp.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Antienne mariale, du 1er Dimanche de l'Avent jusqu'au 2 février

1 Décembre 2012, 19:00pm

Publié par Le sacristain

Alma Redemptoris Mater

Alma Redemptoris Mater


Alma Redemptóris Mater,
quae pérvia caéli pórta mánes,
et stélla máris,
succúrre cadénti
súrgere qui cúrat pópulo:
Tu quae genuísti, natúra miránte,
túum sánctum Genitórem:
Virgo prius ac postérius,
Gabriélis ab óre
súmens íllud Ave,
peccatórum miserére


Sainte Mère du Rédempteur, Porte du ciel, toujours ouverte, Etoile de la mer
Venez au secours du peuple qui tombe et qui cherche à se relever.
Vous avez enfanté, ô merveille ! Celui qui Vous a créée,
et Vous demeurez toujours Vierge.


Accueillez le salut de l’ange Gabriel
et prenez-nous en pitié, pécheurs.

Voir les commentaires