Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Site de la Chapelle Saint François de Rennes

Bonne fête! Tous saints!

31 Octobre 2013, 21:06pm

Publié par Le sacristain

« Les bienheureux voient face à face, clairement, nettement, sans ombre ni image ni figure, Dieu Trine et Un, non par énigme mais tel qu’il est, avec une telle clarté qu’on voit la lumière en la lumière. Contempler cette vérité. En cette claire vision de Dieu, ils découvrent et acquièrent l’intelligence des plus hauts et plus inscrutables mystères, dont ils ont la connaissance avec une telle allégresse qu’ils n’en peuvent souhaiter ni désirer de plus grandes. »
« Les saints nous aiment souverainement et désirent que nous fassions en terre ce qu’ils font au ciel, (…) mais selon notre portée. » (saint François de Sales, sermon de la fête de la Toussaint)

Voir les commentaires

1/2h de formation video! ONLR!

31 Octobre 2013, 08:32am

Publié par Le sacristain

Voir les commentaires

Préparer la toussaint avec SER Mgr l'archevêque.

30 Octobre 2013, 07:51am

Publié par Le sacristain

PAROLE DE L'EVEQUE Appelés à la sainteté ?Mgr d'Ornellas 2

Mgr PIERRE d’ORNELLAS

Ce mois d’octobre nous conduit à la fête de la Toussaint, célébrée le 1er novembre. Il nous conduit donc à ouvrir les yeux sur un horizon large, celui de la sainteté d’une multitude d’hommes et de femmes, connus de Dieu seul.

Voir aussi : JOURNAL diocésain n°246 d’octobre 2013 : le scoutisme, la rentrée pastorale du diocèse et de l’Enseignement catholique, la Journée mondiale des catéchistes, être retraité, formations à la santé...

Mieux, ce mois d’octobre oriente les yeux de notre foi vers la joie de Jésus Ressuscité devant ses disciples qui ont accompli sa Parole : « Soyez parfait comme votre Père céleste est parfait » (Matthieu 5, 48).

Ce verset de l’Évangile de saint Matthieu est cité par la constitution sur l’Église du concile Vatican II, au chapitre 5 qui s’intitule : « La vocation universelle à la sainteté. » Le Concile nous enseigne donc que nous sommes tous faits pour la sainteté, pour cheminer vers cet horizon. Non pas seul, mais avec Jésus et sa grâce, avec le don de l’Esprit Saint, avec la communauté de l’Église qui nous donne généreusement la Parole de Dieu et les sacrements.

Le Concile précise que la sainteté réside dans « la perfection de la charité » . Il ajoute que c’est en vivant de la charité que l’on parvient à cette « perfection ». Celle-ci ne réside pas dans des grandes actions mais dans la qualité de l’amour.

Écoutez le pape François dans l’interview qu’il a donné pour les revues jésuites : « L’image de l’Église qui me plaît est celle du Peuple de Dieu, saint et fidèle. » Il ajoute : « Je vois la sainteté du Peuple de Dieu dans sa patience : une femme qui fait grandir ses enfants, un homme qui travaille pour apporter le pain à la maison, les malades, les vieux prêtres qui ont tant de blessures mais qui ont le sourire parce qu’ils ont servi le Seigneur, les sœurs qui travaillent tellement et qui vivent une sainteté cachée.

Cela est pour moi la sainteté commune. J’associe souvent la sainteté à la patience : pas seulement la patience comme hypomonè (supporter le poids des événements et des circonstances de la vie), mais aussi comme constance dans le fait d’aller de l’avant, jour après jour. C’est cela la sainteté de l’Iglesia militante (Église militante) dont parle aussi saint Ignace. Cela a été celle de mes parents : de mon père, de ma mère, de ma grand-mère Rosa qui a beaucoup compté pour moi.

Dans mon bréviaire j’ai son testament et je le lis souvent : pour moi c’est comme une prière. C’est une sainte qui a tant souffert, moralement aussi, et elle est toujours allée de l’avant avec courage. Cette Église avec laquelle nous devons sentir, c’est la maison de tous, pas une petite chapelle qui peut contenir seulement un petit groupe de personnes choisies. Nous ne devons pas réduire le sein de l’Église universelle à un nid protecteur de notre médiocrité. Et l’Église est Mère. L’Église est féconde. Elle doit l’être ! »

 

Et si pendant ce mois d’octobre, nous méditions les uns et les autres, ou ensemble, en famille ou en équipe de vie, en communauté ou en groupe de chrétiens, entre prêtres, sur notre appartenance à ce « Peuple de Dieu », habité par la sainteté de Dieu lui-même, de Jésus, le « Seul Saint » (Gloria) et l’Esprit Saint ? Peut-être aussi pouvons-nous méditer sur nos actes réels d’amour qui accueillent, pardonnent, vont visiter, sont un vrai don de soi, sont toujours un regard bienveillant, viennent consoler, sont remplis de « patience », etc. Ces actes d’amour qui sont aussi des instants de prière qui louent Dieu, qui le supplient dans la foi et dans l’espérance.

Ces actes d’amour tissent au quotidien, la sainteté du Peuple de Dieu. À la Toussaint, rendez grâce pour la multitude qui nous aide à cheminer fraternellement pour aimer.

Voir les commentaires

une journée à Gricigliano

29 Octobre 2013, 17:40pm

Publié par Le sacristain

Voir les commentaires

gricigliano

29 Octobre 2013, 17:37pm

Publié par Le sacristain

Voir les commentaires

petite détente!...

29 Octobre 2013, 17:30pm

Publié par Le sacristain

 

CHERS AMIS, une petite détente pendant les vacances de la Toussaint!

Voir les commentaires

Vêpres du Christ Roi 2013

29 Octobre 2013, 11:04am

Publié par Le sacristain

vêpres christ roi.4vêpres christ roi.3vêpres christ roi.2    vepres-christ-roi-copie-1.JPG 
vepres-christ-roi.5-copie-1.JPGQuelques clichés de M. H. Demeillez pendant le chant des vêpres du Christ Roi et le salut solennel du saint Sacrement qui a suivi dimanche 27.X.AD MMXIII
dimanche 27. X. 2013

Voir les commentaires

Si vous avez manqué le coche...

29 Octobre 2013, 10:54am

Publié par Le sacristain

...il est bien evidemment possible de recevoir le sacrement de pénitence pendant les heures d'adoration cette semaine ( y compris pendant le chapelet!) c'est à dire mercredi et jeudi de 18h à 18h45.

Voir les commentaires

Carillon n°63 Bonne fête du Christ Roi!

27 Octobre 2013, 04:50am

Publié par Le sacristain

Le carillon de saint François.

Lettre d’information de la chapellenie Saint François de Sales de Rennes

Fête du Christ Roi !

Dixième ANNÉE - N° 63 octobre  2013

 

 

Editorial, le mot du chapelain,

Chers amis,

Laissons la parole au Pape Pie XI. En instituant la fête du Christ-Roi, en 1925, lors de l’année jubilaire, le grand pape nous instruit des raisons profondes de l’institution de cette fête, en un temps où la sécularisation commençait déjà à affecter la société :

« (…) Oh! qui dira le bonheur de l'humanité si tous, individus, familles, Etats, se laissaient gouverner par le Christ! " Alors enfin - pour reprendre les paroles que Notre Prédécesseur Léon XIII adressait, il y a vingt-cinq ans, aux évêques de l'univers - il serait possible de guérir tant de blessures; tout droit retrouverait, avec sa vigueur native, son ancienne autorité; la paix réapparaîtrait avec tous ses bienfaits; les glaives tomberaient et les armes glisseraient des mains, le jour où tous les hommes accepteraient de bon cœur la souveraineté du Christ, obéiraient à ses commandements, et où toute langue confesserait que " le Seigneur Jésus-Christ est dans la gloire de Dieu le Père ". Pour que la société chrétienne bénéficie de tous ces précieux avantages et qu'elle les conserve, il faut faire connaître le plus possible la doctrine de la dignité royale de notre Sauveur. Or, aucun moyen ne semble mieux assurer ce résultat que l'institution d'une fête propre et spéciale en l'honneur du Christ-Roi. (…)

Composé d'un corps et d'une âme, l'homme a besoin des manifestations solennelles des jours de fête pour être saisi et impressionné; la variété et la splendeur des cérémonies liturgiques l'imprègnent abondamment des enseignements divins; il les transforme en sève et en sang, et les fait servir au progrès de sa vie spirituelle.

Quelle énergie encore, quelle vertu pourront puiser les fidèles dans la méditation de ces vérités pour modeler leurs esprits suivant les véritables principes de la vie chrétienne! Si tout pouvoir a été donné au Christ Seigneur dans le ciel et sur la terre; si les hommes, rachetés par son sang très précieux, deviennent à un nouveau titre les sujets de son empire; si enfin cette puissance embrasse la nature humaine tout entière, on doit évidemment conclure qu'aucune de nos facultés ne peut se soustraire à cette souveraineté.

Il faut donc qu'il règne sur nos intelligences : nous devons croire, avec une complète soumission, d'une adhésion ferme et constante, les vérités révélées et les enseignements du Christ. Il faut qu'il règne sur nos volontés: nous devons observer les lois et les commandements de Dieu. Il faut qu'il règne sur nos cœurs: nous devons sacrifier nos affections naturelles et aimer Dieu par-dessus toutes choses et nous attacher à lui seul. (…). »   votre chanoine.

Fête du Christ-Roi

 

Lettre de saint Paul Apôtre aux Colossiens 1,12-20.
Frères, nous rendons grâce à Dieu le Père, lui qui nous a rendus capables de partager l'héritage des saints dans la lumière,
en nous délivrant de la puissance des ténèbres, pour nous transporter dans le royaume de son Fils bien-aimé,
par le sang duquel nous avons la rédemption, la rémission des péchés.
Il est l'image du Dieu invisible, né avant toute créature ;
car c'est en lui que toutes choses ont été créées, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre, les choses visibles et les choses invisibles, Trônes, Dominations, Principautés, Puissances ; tout a été créé par lui et pour lui.
Il est, lui, avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui.
Il est la tête du corps de l'Eglise, lui qui est le principe, le premier-né d'entre les morts, afin qu'en toutes choses, il tienne, lui, la première place.
Car Dieu a voulu que toute la plénitude habitât en lui ;
et il a voulu réconcilier par lui toutes choses avec lui-même, celles qui sont sur la terre, et celles qui sont dans les cieux, en faisant la paix par le sang de sa croix.


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 18,33-37.
En ce temps-là, Pilate dit à Jésus : " Tu es le roi des Juifs ? "
Jésus répondit : "Dis-tu cela de toi-même, ou d'autres te l'ont-ils dit de moi ?"
Pilate répondit : "Est-ce que je suis Juif ? Ta nation et les chefs des prêtres t'ont livré à moi : qu'as-tu fait ?"
Jésus répondit : "Mon royaume n'est pas de ce monde ; si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour que je ne fusse pas livré aux Juifs, mais maintenant mon royaume n'est point d'ici-bas."
Pilate lui dit : "Tu es donc roi ?" Jésus répondit : "Tu le dis, je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité : quiconque est de la vérité écoute ma voix."

 

 

 

 

Intention de prière de cette semaine : pour qu’Il règne !

 

 

 

 

Agenda de saint François :

 

 

 

Cette semaine

 

Lundi, mercredi  et jeudi : 18h adoration du saint sacrement, chapelet et salut du saint sacrement, 19h sainte Messe.

 

Lundi 28 octobre, 20h15 au presbytère, film les Cristeros.

 

Mardi 9h15  sainte messe



Jeudi 31 octobre : 18h conclusion du mois du Rosaire, 19h messe

 

Vendredi 1 novembre fête de tous les saints : 10h30Messe chantée 18h30 messe lue.

 

Samedi 2 novembre : commémoraison de tous les fidèles défunts.

8h30 et 9h15, messes basses de Requiem.

11h en forêt de Paimpont bénédiction de la meute du rallye Bretagne en l’honneur de saint Hubert.

 

18h messe de Requiem et absoute pour tous nos chers défunts.

 

 

 

 

Mercredi 6 novembre, reprise pour les groupes de formation chrétienne, 14h30 et 18h.

 

Jeudi 7 novembre 20h15 au presbytère :

 

Salon littéraire chrétien ! autour d’une collation, chaque participant est invité à venir partager en le déclamant un texte en vers ou en prose d’un grand auteur chrétien.

 

Inscription : chn.cristofoli@gmail.com

 

 

 

Contacter votre chapelain : Chanoine Gwenaël Cristofoli, presbytère 20 rue saint Louis, 35000 Rennes. 02-99-31-74-92*06-98-31-31-23 chn.cristofoli@gmail.com

 

 

Consécration du genre humain au Sacré Cœur de Jésus.

 

 

 

rès doux Jésus, Rédempteur du genre humain, jetez un regard sur nous, qui sommes humblement prosternés devant votre autel. Nous sommes à vous, nous voulons être à vous; et afin de pouvoir nous être plus fermement unis, voici qu'en ce jour, chacun de nous se consacre spontanément à votre

Sacré-Cœur.

 

Beaucoup ne vous ont jamais connu; beaucoup ont méprisé vos commandements et vous ont renié. Miséricordieux Jésus, ayez pitié des uns et des autres, et ramenez-les tous à votre Sacré-Cœur.

 

Seigneur, soyez le roi, non seulement des fidèles qui ne se sont jamais éloignés de vous, mais aussi des enfants prodigues qui vous ont abandonné; faîtes qu'ils rentrent bientôt dans la maison paternelle, pour qu'ils ne périssent pas de misère et de faim.

 

Soyez le roi de ceux qui vivent dans l'erreur ou que la discorde a séparés de vous; ramenez-les au port de la vérité et à l'unité de la foi, afin que bientôt il n'ait plus qu'un seul troupeau et qu'un seul pasteur.

 

 Accordez, Seigneur, à votre Église, une liberté sûre et sans entraves; accordez à tous les peuples l'ordre et la paix; faites que d'un côté du monde à l'autre, une seule voix retentisse : « Loué soit le divin cœur qui nous a acquis le salut, à lui gloire et honneur dans tous les siècles ».

 

 

Voir les commentaires

Deux discours historiques...

26 Octobre 2013, 09:30am

Publié par Le sacristain

Voir les commentaires

1 2 3 > >>