Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Site de la Chapelle Saint François de Rennes

carillon N°68

30 Novembre 2013, 19:37pm

Publié par Le sacristain

Le carillon de saint François.

Lettre d’information de la chapellenie Saint François de Sales de Rennes

  1er dimanche de l’avent

Dixième ANNÉE - N° 68  décembre  2013

 

 

Editorial, le mot du chapelain,

 

 

Bonne et sainte année

…liturgique !!!

 

Le beau temps de l’Avent nous ouvre ses bras en nous faisant attendre le « divin enfant »

 

« Que vos reins soient ceints d’une ceinture comme ceux des voyageurs ;

 que des flambeaux allumés brillent dans vos mains ; et soyez semblables à des serviteurs qui attendent leur maître. » »Lc, XII,35

C’est ce que je vous souhaite durant ce saint temps. Il est vrai qu’il ne revêt pas l’austérité du temps du carême, mais il reste un temps de pénitence quand même !

Il est bon de prendre une bonne résolution, surtout d’ordre spirituel, et je vous y incite de grand cœur. Par exemple :

 

.assister à une adoration durant la semaine

.faire un examen de conscience le soir

.assister à la messe une fois dans la semaine (pourquoi pas avec les enfants ?)

.réciter l’Angelus matin, midi et soir.

privilégier la prière en famille.

 

Continuons après ce beau pèlerinage à Pontmain notre prière ardente pour notre paroissienne et amie.

Que Dieu vous bénisse tous ! Préparons nous avec Cœur à la grande fête de l’Immaculée !

 Chanoine Cristofoli

 

 

 

Contacter votre chapelain :

 Chanoine Gwenaël Cristofoli, presbytère 20 rue saint Louis, 35000 Rennes.

02-99-31-74-92*06-98-31-31-23

 

 chn.cristofoli@gmail.com

Grande Neuvaine pour la Fête de l’Immaculée Conception

 

Vierge très Sainte, qui avez plu au Seigneur et êtes devenue sa Mère, Vierge Immaculée dans votre corps, dans votre âme, dans votre foi, et dans votre amour, de grâce, regardez avec bienveillance les malheureux qui implorent votre puissante protection.

 

Le serpent infernal, contre lequel fut jetée la première malédiction, continue, hélas ! à combattre et à tenter les pauvres fils d’Eve.

 

Ô Vous, notre Mère bénie, notre Reine et notre Avocate, vous qui avez écrasé la tête de l’ennemi dès le premier instant de votre Conception, accueillez nos prières, et, nous vous en conjurons, unis en un seul cœur, présentez-les devant le Trône de Dieu, afin que nous ne nous laissions jamais prendre aux embûches qui nous sont tendues, mais que nous arrivions tous au port du Salut, et qu’au milieu de tant de périls, l’Église et la société chrétienne chantent encore une fois l’hymne de la délivrance, de la victoire et de la paix.

 

Ainsi soit-il.   

 

 

Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance ou réclamé votre secours, ait été abandonné.

Animé d'une pareille confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je cours vers vous, je viens à vous et, gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds.

Ô Mère du Verbe[3] ne rejetez pas mes prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer.

Ainsi soit-il.

 

Premier Dimanche de l'Avent

 

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 13,11-14a.
Frères, sachez-le, voici l'heure de nous réveiller de notre sommeil. Car le salut est maintenant plus près de nous qu'au moment où nous sommes venus à la foi.
La nuit est avancée, et le jour approche. Dépouillons-nous donc des œuvres des ténèbres et revêtons les armes de la lumière.
Marchons honnêtement, comme en plein jour, ne nous laissant point aller aux excès de la table et du vin, à la luxure et à l'impudicité, aux querelles et aux jalousies.
Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 21,25-33.
E
n ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : "Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles, et sur la terre, une angoisse des nations, affolées par le fracas de la mer et des flots,
les hommes expirant de frayeur et d'anxiété pour ce qui doit arriver à l'univers, car les puissances des cieux seront ébranlées.
Alors on verra le Fils de l'homme venant dans une nuée avec grande puissance et grande gloire.
Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et relevez la tête, parce que votre délivrance approche. "
Et il leur dit une parabole : " Voyez le figuier et tous les arbres :
quand déjà ils bourgeonnent, à cette vue vous savez de vous-mêmes que déjà l'été est proche.
Ainsi, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche.
Je vous le dis, en vérité, cette génération ne passera point que toutes ces choses ne soient arrivées.
Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

 

Vierge Immaculée, Mère du Christ et notre Mère, nous vous confions nos malades, particulièrement madame Florence  Maidanatz, Sixte Renoul, M Feuillus, M Edet, madame de Saulnays, madame de Georges de Cocquereaumont, 2 jeunes Hommes, 1 jeune femme.

 

Nous vous confions tous les prêtres, frères, séminaristes et religieuses de l’ICRSP qui se préparent à renouveler leur consécration à Jésus par votre Cœur Virginal.

 

 

 

Agenda de saint François :

 

 

 

Cette semaine

 

Dimanche 1er décembre: Grand’messe 10h30, messe lue 18h30

 

  Lundi 2.XII: 9h15 sainte messe : Ste Bibiane, vierge et martyre

20H15 PROJECTION DU FILM  "l'île"  au presbytère, apéritif et débat.

 

 Mardi 3.XII : messe à 9h15.

 St François-Xavier, confesseur, Patron des Missions

 

 Mercredi 4.XII : St Pierre Chrysologue, évêque, confesseur et docteur

 7h sainte messe suivie du traditionnel petit déjeuner.  

doctrine chrétienne : 14h30 et 18h. (dîner de 19h à 19h40)

 

 Jeudi 5.XII : 18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement, 19h sainte messe : 1er jeudi du mois, messe votive du sacerdoce eternel du Christ

 

    Jeudi 5 décembre 20h15 au presbytère :

 

Salon littéraire chrétien ! ( sur le thème de la nativité) autour d’une collation, chaque participant est invité à venir partager en le déclamant un texte en vers ou en prose d’un grand auteur chrétien.

 

 

 Vendredi 6 décembre:

 

Premier vendredi du mois!

 

19h sainte Messe du sacré Cœur,

 

20h enfants adorateurs,

 

20h30-22h adoration du saint Sacrement et sacrement de pénitence.

 

 Samedi7.XII: 10h sacrement de pénitence, 11h sainte messe.

 

Samedi 7 décembre: 17h30

 

1eres vêpres solennelles de l'Immaculée conception de Notre Dame, procession aux flambeaux, renouvellement de notre consécration à La très sainte Vierge.

 

fin de la neuvaine à l’immaculée conception de Notre Dame.

 

Dimanche 8décembre : 2ième dimanche de l’avent. Immaculée conception de la bienheureuse Vierge Marie

 

Grand’messe 10h30, messe lue 18h30

 

A prévoir   Vendredi 13 décembre 20h30, réunion Domus Christiani

vendredi 27 décembre, travaux à saint François.

mardi 31 décembre 22h-minuit  adoration et salut pour le commencement de l'an de grâce 2014.

vendredi 10 janvier 2014, 20h conférence sur Agnès de Nanteuil par Christophe Carichon  " une vie offerte". 

 

 

Voir les commentaires

Et si on commençait la neuvaine?...

29 Novembre 2013, 22:34pm

Publié par Le sacristain

 

 

Grande Neuvaine pour la Fête de l’Immaculée Conception

Vierge très Sainte, qui avez plu au Seigneur et êtes devenue sa Mère, Vierge Immaculée dans votre corps, dans votre âme, dans votre foi, et dans votre amour, de grâce, regardez avec bienveillance les malheureux qui implorent votre puissante protection.

Le serpent infernal, contre lequel fut jetée la première malédiction, continue, hélas ! à combattre et à tenter les pauvres fils d’Eve.

Ô Vous, notre Mère bénie, notre Reine et notre Avocate, vous qui avez écrasé la tête de l’ennemi dès le premier instant de votre Conception, accueillez nos prières, et, nous vous en conjurons, unis en un seul cœur, présentez-les devant le Trône de Dieu, afin que nous ne nous laissions jamais prendre aux embûches qui nous sont tendues, mais que nous arrivions tous au port du Salut, et qu’au milieu de tant de périls, l’Église et la société chrétienne chantent encore une fois l’hymne de la délivrance, de la victoire et de la paix.

Ainsi soit-il.   

Voir les commentaires

Veillée pour la vie

29 Novembre 2013, 20:57pm

Publié par Le sacristain

veillee.png

Samedi 30 novembre, 1eres vêpres de l'avent:

 

Chapelle saint François, 43 rue de Redon  Rennes. 18h30

(chapelet médité devant le saint sacrement)

Voir les commentaires

Que font les dames à l'ouvroir?

27 Novembre 2013, 23:00pm

Publié par Le sacristain

ouvroirouvroir 2

ci dessus l'ouvroir de notre apostolat.

« ouvroir », définition dans le dictionnaire Littré

ouvroir
(ou-vroir) s. m.
  • 1Lieu de travail en commun. L'exécution du présent arrêt [relatif à des coalitions d'ouvriers papetiers], lequel sera lu, publié partout où besoin sera, et affiché dans les différents ouvroirs de chaque papeterie, avec défenses aux ouvriers d'arracher lesdites affiches, sous peine de prison, [Arrêt du conseil d'État, 26 fév. 1777]
    Espèce d'asile ou d'atelier de charité pour les femmes pauvres et les jeunes filles qui y reçoivent aussi l'instruction primaire.
  • 2Particulièrement, dans les communautés de filles, lieu où elles s'assemblent à des heures réglées pour travailler à différents ouvrages.

ÉTYMOLOGIE

Ouvrer ; wallon, ovreu.
 
La définition du littré n'est pas très encourageante! Chaque vendredi de 9h à 12h un groupe de bénévoles se réunit chez le chanoine Cristofoli et travaille à l'entretien de notre patrimoine liturgique, couture, repassage, restauration des ornements et du linge d'autel.
Les seules compétences requises sont la patience et la bonne humeur.
L'atmosphère est très amicale et détendue, autour d'une boisson chaude, on y échange nouvelles et intentions de prières,       Rejoignez nous!      
 

Voir les commentaires

Du feu!

27 Novembre 2013, 20:09pm

Publié par Le sacristain

à écouter en famille en cette fin d'année liturgique.

Jeudi 28 : 18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement, 19h sainte messe :

Ste Catherine Labouré, Vierge

Voir les commentaires

on attrape plus de mouches...

26 Novembre 2013, 20:03pm

Publié par Le sacristain

avec une cuillère de miel qu'avec une barique de vinaigre!!! ( saint François de Sales)

Mercredi 27 : 7h sainte messe suivie du traditionnel petit déjeuner!

Voir les commentaires

La messe et le calvaire!

25 Novembre 2013, 20:01pm

Publié par Le sacristain

PICT1295
Saint Léonard de Port-Maurice
Prêtre franciscain
(1676-1751)
        messe à 9h15.
Né à Porto-Maurizio (Ligurie, Italie), il entra chez les franciscains à 21 ans. Il était considéré comme un des plus grands prédicateurs de son temps par Alphonse de Liguori.
Il érigeait partout des 'Chemins de Croix' afin d'aider les gens à méditer sur la Passion du Christ. C'est grâce à lui qu'il y en eut dans toutes les églises d'Occident.

Voir les commentaires

bonne fête aux philosophes!

24 Novembre 2013, 19:55pm

Publié par Le sacristain

Sainte Catherine d’Alexandrie, Vierge et martyre du IVème siècle

Lundi 25: 18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement, 19h sainte messe.

Sainte Catherine d’Alexandrie, fille du roi de Cilicie, naquit dans une famille de première noblesse. Elle perdit son père jeune.

Une conversion un peu tardive

Un ermite convertit la mère de Catherine, quant à la jeune fille elle se défendit plus longtemps appuyant son paganisme sur des raisons humaines. Puis, après une vision de Vierge Marie, elle demanda le baptême. Dès qu’elle l’eut reçu, Jésus lui apparut et elle le prit comme époux. Les artistes ont représenté ce mariage mystique en montrant Sainte Catherine avec l’enfant Jésus qui lui passe l’anneau au doigt.

Une relation conflictuelle avec l’empereur

Jeune, elle acquiert une connaissance tant des sciences, de l’art que de la poésie et de la philosophie. A l’âge de 18 ans, elle rentra en conflit avec l’empereur Maximin. Elle lui montra la vanité des idoles : « Pourquoi veux-tu perdre toute cette foule par l’erreur des idoles ? Apprends à connaître le Dieu créateur du monde et son fils unique Jésus Christ qui par sa croix a délivré le monde de la géhenne. » Incapable de répondre lui-même aux arguments de la jeune femme, l’empereur convoqua cinquante philosophes. Mais préparée par le jeûne et la prière, Catherine fit un discours si profond et si sublime sur la religion de Jésus Christ qu’elle les convertit. Pris de colère, Maximin condamna ces philosophes à être brûlés vifs.

Catherine martyrisée par l’empereur

Plein d’admiration pour la beauté et les hautes qualités de Catherine, l’empereur demanda sa main mais elle s’y opposa. Maximin la martyrisa et l’enferma dans un cachot pendant douze jours où selon la légende la jeune femme fut nourrie par une colombe.

L’impératrice voulut voir Catherine. En entrant dans le cachot, elle découvrit son visage resplendissant comme le soleil. Catherine lui annonça qu’après ces tourments elle régnerait éternellement. L’impératrice défendit Catherine. Néanmoins, Maximin décida d’abord de lui infliger le supplice de la roue garnie de pointes de fer (cette affreuse machine fut brisée et anéantie par la prière de la vierge) puis de la décapiter. De sa blessure, jaillit du lait au lieu du sang.

Catherine mourut le 25 novembre 305 ou 307 ou encore 310 dans la cité d’Alexandrie. Elle avait demandé au Christ que son corps fut respecté et que l’ère des persécution prit bientôt fin.

Une tradition nous assure que des chrétiens d’Egypte découvrirent le corps de Catherine vers le VIIIième siècle là où il avait été enterré quatre ou cinq cents ans plus tôt puis que des anges transportèrent ce corps sur le mont Sinaï.

Sainte Catherine et la prière

J. Bricout dans le dictionnaire pratique des connaissances religieuses reprend un discours élogieux de Bossuet au sujet de Sainte Catherine d’Alexandrie.

Ce discours rappelle que Sainte Catherine qui a étudié les sciences, a utilisé ce bien pour avancer vers la connaissance de la vérité grâce à la prière.

« Elle a contemplé du dedans la lumière de la science, (…) elle l’a répandue au dehors, au milieu des philosophes et des grands du monde » pour annoncer l’Evangile ; enfin elle l’a mise dans le commerce (…) pour gagner des âmes à Jésus-Christ. ».

Les questions de la science et de la technique sont aussi prégnantes aujourd’hui qu’au temps de Sainte Catherine. Le rapport que Catherine entretenait à la science peut m’inviter à réfléchir sur mon usage des moyens techniques qui sont à ma disposition. Comment peuvent-ils m’aider à grandir en humanité ? Puis-je les utiliser dans un rapport de liberté et non de dépendance ? Me permettent-ils de servir autrui ?

A la lecture de la biographie de Sainte Catherine, nous observons que sa relation au Seigneur est particulièrement intime et mystique. Et moi, qu’en est-il de ma relation au Seigneur ? Sans doute que chacun d’entre nous reçoit une ou des grâces (paix, douceur, confiance, dynamisme, force…) qui caractérisent notre propre prière, en ai-je conscience ? Est-ce que j’en témoigne dans ma façon d’être ? Si oui, comment ?

extrait du site dont le lien suit:

http://www.jeunes-cathos.fr/questions-de-foi/vie-pour-le-christ/sainte-catherine-dalexandrie-vierge-et-martyre-du-iveme-siecle

Voir les commentaires

Carillon N°67!

23 Novembre 2013, 19:51pm

Publié par Le sacristain

 

 

 

Le carillon de saint François.

Lettre d’information de la chapellenie Saint François de Sales de Rennes

  XXVIIème et dernier dimanche après la Pentecôte,   

Dixième ANNÉE - N° 67 novembre  2013

 

 

Editorial, le mot du chapelain, ensemble commençons cette neuvaine samedi 30.XI prochain :

  Grande Neuvaine pour la Fête de l’Immaculée Conception

Vierge très Sainte, qui avez plu au Seigneur et êtes devenue sa Mère, Vierge Immaculée dans votre corps,

 dans votre âme, dans votre foi, et dans votre amour, de grâce, regardez avec bienveillance les malheureux qui implorent

 votre puissante protection.

Le serpent infernal, contre lequel fut jetée la première malédiction, continue, hélas ! à combattre et à tenter les

pauvres fils d’Eve.

Ô Vous, notre Mère bénie, notre Reine et notre Avocate, vous qui avez écrasé la tête de l’ennemi dès le premier instant

de votre Conception, accueillez nos prières, et, nous vous en conjurons, unis en un seul cœur, présentez-les devant le

Trône de Dieu, afin que nous ne nous laissions jamais prendre aux embûches qui nous sont tendues, mais que nous

arrivions tous au port du Salut, et qu’au milieu de tant de périls, l’Église et la société chrétienne chantent encore une

fois l’hymne de la délivrance, de la victoire et de la paix.

Ainsi soit-il.   

 

Dernier Dimanche après la Pentecôte

Lettre de saint Paul Apôtre aux Colossiens 1,9-14.
Frères, nous ne cessons pas de prier pour vous, de demander que vous ayez en plénitude la

connaissance de la volonté de Dieu, en toute sagesse et intelligence spirituelle,
pour vous conduire d'une manière digne du Seigneur et lui plaire en toutes choses, produisant

du fruit en toutes sortes de bonnes œuvres et faisant des progrès dans la connaissance de Dieu ;
fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse, pour tout supporter avec patience et avec joie ;
rendant grâces à Dieu le Père, qui nous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans

la lumière,
en nous délivrant de la puissance des ténèbres, pour nous transporter dans le royaume de son

Fils bien-aimé,
par le sang duquel nous avons la rédemption, la rémission des péchés.



Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 24,15-35.
En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : Quand vous verrez, présente dans le lieu saint,

l'abomination de la désolation dont vous a parlé le prophète Daniel, — que le lecteur

comprenne ! —
alors, que ceux qui seront dans la Judée s'enfuient dans les montagnes ;
que celui qui sera sur la terrasse ne descende pas prendre ce qu'il y a dans sa maison ; et que

celui qui sera dans les champs ne revienne pas en arrière pour prendre son manteau. Malheur            

aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là !  Priez pour que votre

fuite n'arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat ;  car il y aura alors une grande tribulation,

telle qu'il n'y en a point eu depuis le commencement du monde jusqu'à maintenant,

et qu'il n'y en aura plus.  Et si ces jours n'avaient été abrégés, nul vivant n'échapperait ;

mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.
Alors, si quelqu'un vous dit : " Voici le Christ ici ! " ou " là ! " ne le croyez point.
Car il s'élèvera de faux christs et de faux prophètes, et ils feront de grands miracles et

des prodiges jusqu'à induire en erreur, s'il se pouvait, les élus mêmes.  Voilà que je vous l'ai

prédit.  Si donc on vous dit : " Voici qu'il est dans le désert ! " ne partez point ; " Voici qu'il est

dans le cellier ! ", ne le croyez point.  Car, comme l'éclair part de l'orient et apparaît jusqu'à

l'occident, ainsi sera l'avènement du Fils de l'homme.  Où que soit le cadavre, là se rassembleront

les aigles.  Aussitôt après la tribulation de ces jours, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera

pas sa clarté, les astres tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. 

Alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l'homme, et alors toutes les tribus de l

a terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel

avec grande puissance et gloire.  Et il enverra ses anges avec la trompette retentissante,

et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu'à l'autre. 

Du figuier apprenez cette comparaison : dès que sa ramure devient tendre et que ses feuilles

poussent, vous savez que l'été est proche.
Ainsi, lorsque vous verrez toutes ces choses, sachez que l'événement est proche, aux portes.
Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point que toutes ces choses ne soient

arrivées.
Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

 

 

 

Agenda de saint François :

 

 

 

Cette semaine

 

Dimanche 24 novembre : Grand’messe 10h30, messe lue 18h30

 

 

 

Lundi 25: 18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement, 19h sainte messe :

 

 Ste Catherine d'Alexandrie, vierge et martyre, patronne des philosophes.

 

 

 

Mardi 26 : St Silvestre, Abbé messe à 9h15.

 

 

 

Mercredi 27 : 7h sainte messe suivie du traditionnel petit déjeuner.

 

doctrine chrétienne : 14h30 et 18h. (dîner de 19h à 19h40)

 

*de la férie

 

 

 

Jeudi 28 : 18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement, 19h sainte messe :

 

Ste Catherine Labouré, Vierge

 

 

 

Vendredi 29 : 18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement, 19h sainte messe:

 

de la férie, messe votive de la passion du Seigneur.

 

 

 

Samedi 30 novembre : 10h sacrement de pénitence, 11h sainte messe.

 

St André, apôtre.

 

Début de la neuvaine à l’immaculée conception de Notre Dame.

 

 

 

Dimanche 1er décembre : 1er dimanche de l’avent.

 

Grand’messe 10h30, messe lue 18h30

 

A prévoir !...

 

Lundi 25 novembre 20h15 au presbytère

 

Réunion du clan saint François de sales, présentation de l’œuvre et dîner raclette, il est encore temps de s’inscrire.

 

 

 

Jeudi 5 décembre 20h15 au presbytère :

 

Salon littéraire chrétien ! ( sur le thème de la nativité) autour d’une collation, chaque participant est invité à venir

partager en le déclamant un texte en vers ou en prose d’un grand auteur chrétien.

 

Inscription : chn.cristofoli@gmail.com

 

06-98-31-31-23.

 

Vendredi 6 décembre:

 

Premier vendredi du mois! 19h sainte Messe du sacré Cœur, 20h enfants adorateurs, 20h30-22h adoration

du saint Sacrement et sacrement de pénitence.

 

Samedi 7 décembre: 17h30

 

1eres vêpres solennelles de l'Immaculée conception de Notre Dame, procession aux flambeaux,

renouvellement de notre consécration à La très sainte Vierge.

 

Vendredi 13 décembre 20h30, réunion Domus Christiani

 

 

 

L’Angélus sonne à nos clochers, mais qui pense à réciter l’Angélus ?

 

L’Angélus, proprement dit, nait au 11ème siècle. Le pape Urbain II en 1090, lorsqu’il met en marche la première croisade,

ordonne que toute la chrétienté, au triple son de la cloche, matin et soir, récite trois fois la salutation angélique. Il s’agit de

soutenir la marche des croisés… Ce pieux pape était justement persuadé que si l’ensemble des chrétiens priaient sur la

même intention, ils seraient nécessairement exaucés. Les évêques répercutent dans toute la chrétienté, par des ordonnances

et même des conciles locaux ces volontés du pape. L’engouement des fidèles est partout unanime.

 

Au 13ème siècle le pape Grégoire IX relance l’Angélus contre les atteintes à l’Autorité de l’Eglise incarnées par l’empereur

 Frédéric II. Comme la ville de Saintes se distinguait par son zèle à la récitation de l’Angélus, le pape Jean XXII l’en félicita

 par un Bref, peu de temps avant de produire sa bulle, datée du 13 octobre 1318, universalisant la récitation et l’assortissant

d’indulgences.

 

Et l’Angélus de midi ? De pieux auteurs, en attribuent la paternité au roi Louis XI qui ordonne, en 1472, « afin d’obtenir

la paix publique », d’adjoindre la sonnerie de midi aux deux précédentes. Soit. Cependant c’est en 1455 que le pape

Calixte III avait déjà prescrit la sonnerie de midi. Il semble que Louis XI n’ait fait qu’appliquer à la France les sages

décisions du pape. Mahomet II venait de prendre Constantinople (1453) et avait juré, en faisant manger de l’avoine

 à son cheval sur le maître-autel de Sainte Sophie, qu’il en ferait rapidement de même sur l’autel majeur de Saint-Pierre !

Sa formidable armée de 300 000 hommes, ses canons de 12 mètres et sa cruauté légendaire faisait de ses propos plus

qu’une vantardise de vainqueur grisé. D’autant qu’il commençait de s’installer tranquillement sur les comptoirs de l’Italie

 et que les princes chrétiens, impuissants et complices, lui ouvraient leurs portes. C’est bien contre ce fléau, qui aurait dû

anéantir la chrétienté d’Occident comme il avait vaincu celle d’Orient que Calixte III eut l’inspiration de créer le troisième

 Angélus. Brusquement, en 1481, Mahomet II s’effondre, frappé d’un mal inconnu, à l’âge de 49 ans. C’est bien Calixte III et son Angélus de midi qui l’ont stoppé.

 

C’est le pape Saint-Pie V qui publie l’Angélus complet, tel qu’il se récite aujourd’hui, et par la suite, les papes montreront

leur attachement à cette pieuse tradition.

 

Profitons de ce temps de l’avent pour mettre dans nos journées cette « dévotion salvatrice », les intentions de prières ne

 manquant pas !

 

Votre chanoine.

 

 

 

Vierge Immaculée, Mère du Christ et notre Mère, nous vous confions nos malades, particulièrement madame

 Florence  Maidanatz, Sixte Renoul, M Feuillus, M Edet, madame de Saulnays,

 madame de Georges de Cocquereaumont, 2 jeunes Hommes, 1 jeune femme.

 

Nous vous confions tous les prêtres, frères, séminaristes et religieuses de l’ICRSP qui se préparent à renouveler

leur consécration à Jésus par votre Cœur Virginal.

uvaine pour la Fête de l’Immaculée Conception

 

Vierge très Sainte, qui avez plu au Seigneur et êtes devenue sa Mère, Vierge Immaculée dans votre corps, dans votre âme, dans votre foi, et dans votre amour, de grâce, regardez avec bienveillance les malheureux qui implorent votre puissante protection.

Le serpent infernal, contre lequel fut jetée la première malédiction, continue, hélas ! à combattre et à tenter les pauvres fils d’Eve.

Ô Vous, notre Mère bénie, notre Reine et notre Avocate, vous qui avez écrasé la tête de l’ennemi dès le premier instant de votre Conception, accueillez nos prières, et, nous vous en conjurons, unis en un seul cœur, présentez-les devant le Trône de Dieu, afin que nous ne nous laissions jamais prendre aux embûches qui nous sont tendues, mais que nous arrivions tous au port du Salut, et qu’au milieu de tant de périls, l’Église et la société chrétienne chantent encore une fois l’hymne de la délivrance, de la victoire et de la paix.

Ainsi soit-il.

Grande Neuvaine pour la Fête de l’Immaculée Conception

Vierge très Sainte, qui avez plu au Seigneur et êtes devenue sa Mère, Vierge Immaculée dans votre corps, dans votre âme, dans votre foi, et dans votre amour, de grâce, regardez avec bienveillance les malheureux qui implorent votre puissante protection.

Le serpent infernal, contre lequel fut jetée la première malédiction, continue, hélas ! à combattre et à tenter les pauvres fils d’Eve.

Ô

Voir les commentaires

Merci Monseigneur!...

23 Novembre 2013, 03:29am

Publié par Le sacristain

pour ce bel entretien accordé au journal "l'Homme nouveau":

http://www.hommenouveau.fr/804/societe/crise-sociale---mgr-centene-s-explique.htm.

 

 

Voir les commentaires

1 2 3 > >>