Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Site de la Chapelle Saint François de Rennes

Un sermon à méditer!

31 Janvier 2014, 09:52am

Publié par Le sacristain

http://www.icrsp.org/Pages/sermons.php

Voir les commentaires

Docteur de l'Amour! Bonne Fête à tous!

27 Janvier 2014, 23:00pm

Publié par Le sacristain

francois de sales 96 01

Messe à 7h suivi d'un magnifique petit déjeuner en l'honneur de notre bienheureux Père!

Indulgence plénière aux conditions habituelles.

Que Dieu vous bénisse!

Que votre volonté soit faite, cela peut s'entendre d'abord ce que saint Francois de Sales appelle, avec les théologiens, la volonté de Dieu signifiée, c'est-à-dire: la volonté de Dieu indiquée, exprimée, manifestée dans ses commandements, dans ses préceptes, dans ses conseils, dans les insipirations secrètes qu'à chaque instant il nous envoie au coeur.

Dans la mesure où cette volonté signifiée est obéie, où elle est reçue avec une intention docile et amoureuse, le règne de Dieu arrive sur la terre.

Et cela peut s'entendre autrement: il y a des actes innombrables que Dieu ne signifie pas aux hommes d'accomplir, qu'il leur signifie au contraire expressément de ne pas faire, et qu'ils font cependant malgré lui. Ce sont les injustices, les mensonges, les trahisons, les violences, les hypocrisies, les crimes, les abominations de toutes sortes. Ces actes ne sont pas, oh! certes non, la volonté de Dieu signifiée. Pourtant Dieu ne pas fait tomber aussitôt le feu du ciel sur la tête de leurs auteurs. Il les laisse se produire. Il permet qu'ils viennent heurter douloureusement nos coeurs.

Voilà sur nous sa volonté de bon plaisir. Nous n'en saisissons ni le plan, ni le pourquoi,; nous n'en voyons pas les aboutissants. Notre tâche est de l'accueillir en tremblant dans la nuit, avec une foi qu'il faut demander à Dieu de créer et de soutenir à chaque instant dans nos coeurs. Tout ce mal du péché et de l'injustice, qui remplit la vie des pires amertumes. Dieu ne le voulait pas. L'initiative première en est à la créature, "Dieu pouvant, mais ne voulant pas, empêcher la créature d'opposer son refus quand elle le veut, car les mains de Dieu sont liées par les inscrutables desseins de son amour, comme celles du Fils de l'homme sur la Croix."

Ces paroles sont de Jacques Maritain qui, dans une page magnifique où il résume la pensée de saint Thomas d'Aquin, montre comment on peut, de ce point de vue, "prendre quelque idée du drame de l'histoire,, ou plutôt du drame des régions sacrées de l'histoire". "Quoiqu'il en soit, dit-il, de tout le matériel visible qui la conditionne dans le monde de la nature, l'histoire est faite, avant tout, du croisement de l'emmêlement, de la poursuite et du conflit de la liberté incréée et de la liberté créée; elle est comme inventée à chaque instant du temps, l'autre hors du temps, et qui, du haut de l'éternité à laquelle tous les moments du temps sont indivisément présents, connaît toute la succession d'un seul regard. Et la gloire de la liberté divine est de faire un ouvrage d'autant plus beau qu'elle laisse l'autre liberté le défaire davantage, parce que, de l'abondance des destructions, elle peut tirer une surabondance d'être.

Que votre volonté soit faite, Seigneur! Que votre volonté signifiée soit obéie. Que votre volonté de bon plaisir soit accueillie. Ce n'est pas à nous de vous poser des questions. Vous pourriez nous répondre, comme jadis à Job, du sein de la tempête:"Ceins tes reins comme un homme, et tu me répondras! Où étais-tu quand j'ai fondé la terre, quand j'ai enfermé à deux battants la mer qui jaillissait, quand les étoiles du matin chantaient en choeur, et que les fils d'Elohim poussaient des cris d'allégresse?" Et Job répondit:" Chétif que je suis, que dirai-je? Je mets la main sur ma bouche. J'ai parlé une première fois, je ne parlerai pas une seconde". Ce n'est pas à nous Seigneur, de poser des questions. C'est à vous. Et vous nous avez mis en ce monde précisément pour nous en poser une seule, mais elle est décisive: celle de savoir si nous aurions l'âme assez grande pour préférer l'éternité au temps, le Créateur à la créature, l'amour à la haine. Epreuve qui peut être à certaines heures bien lourde:" Ah, nous nous en souviendrons de cette planète, disait à Léon bloy, en regardant couler la Seine, Villiers de l'Isle d'Adam."

Mais qu'importe qu'elle soit lourde ou terrible, si vous nous donnez à chaque jour notre pain quotidien, la force de ne sombrer jamais dans le désespoir, si votre Amour est plus fort que la mort, si les grandes eaux sont impuissantes à submerger la charité.

cardinal Journet.

Voir les commentaires

Carillon N°76

25 Janvier 2014, 19:21pm

Publié par Le sacristain

 
 
Le carillon de saint François.
Lettre d’information de la chapellenie Saint François de Sales de Rennes
  Troisième dimanche après l’épiphanie
Onzième  ANNÉE - N° 76  janvier 2014
 
 
                
Communion-20051.jpg
 
Ecce Agnus Dei!
Domine non sum dignus!
Dimanche prochain: gouter-crêpes, contes et cinema!
15h-17h30
 
Contacter votre chapelain :
 Chanoine Gwenaël Cristofoli,presbytère 20 rue saint Louis, 35000 Rennes.
02-99-31-74-92*06-98-31-31-23
Traduction des textes sacrés :
 
 
 
Troisième Dimanche après l'Epiphanie
 
Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 12,16-21.
Frères, ne vous prenez pas pour des sages,
ne rendez à personne le mal pour le mal ; veillez à faire ce qui est bien devant tous les hommes.
S'il est possible, autant qu'il dépend de vous, soyez en paix avec tous.
Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés ; mais laissez agir la colère de Dieu ; car il est écrit : " A moi la vengeance ; c'est moi qui rétribuerai, dit le Seigneur. "
Si ton ennemi a faim, donne-lui à manger ; s'il a soif, donne-lui à boire ; car en agissant ainsi, tu amasseras des charbons de feu sur sa tête.
Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais triomphe du mal par le bien.


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 8,1-13.
En ce temps-là, Jésus descendit de la montagne, et de grandes foules le suivirent. Et voici qu'un lépreux s'approcha, se prosterna devant lui et dit : " Seigneur, si vous voulez, vous pouvez me guérir. "
Il étendit la main, le toucha et dit : " Je le veux, sois guéri. " Et à l'instant sa lèpre fut guérie. Alors Jésus lui dit : " Garde-toi d'en parler à personne ; mais va te montrer au prêtre, et offre le don prescrit par Moïse, en attestation pour eux. " Comme Jésus était entré à Capharnaüm, un centurion l'aborda et lui fit cette prière : " Seigneur, mon serviteur est couché dans ma maison, paralysé, et il souffre cruellement. " Il lui dit : " Je vais aller le guérir. "
Le centurion reprit : " Seigneur, je ne suis pas digne que vous entriez sous mon toit ; mais dites seulement un mot, et mon serviteur sera guéri.
Car moi qui suis sous des chefs, j'ai des soldats sous mes ordres, et je dis à l'un : " Va " et il va ; et à un autre : " Viens " et il vient ; et à mon serviteur : " Fais ceci " et il le fait. " Ce qu'entendant, Jésus fut dans l'admiration, et il dit à ceux qui le suivaient : " Je vous le dis en vérité : dans Israël, chez personne je n'ai trouvé une si grande foi. Or je vous le dis : beaucoup viendront de l'Orient et de l'Occident, et prendront place au festin avec Abraham, Isaac et Jacob, dans le royaume des cieux,
tandis que les fils du royaume seront jetés dans les ténèbres extérieures : là seront les pleurs et le grincement de dents. "
Et Jésus dit au centurion : " Va, et qu'il te soit fait selon ta foi ! " Et à l'heure même le serviteur se trouva guéri.
 
 
 Prière de saint François de Sales (pour un cas difficile)
 
Glorieux saint Joseph, époux de Marie,
 
accordez-nous votre protection paternelle,
 
nous vous en supplions par le Coeur de Jésus-Christ.
 
Ô vous dont la puissance s'étend à toutes nos nécessités
 
et sait nous rendre possible les choses les plus impossibles
 
ouvrez vos yeux de père sur les intérêts de vos enfants.
 
Dans l'embarras et la peine qui nous pressent,
 
nous recourons à vous avec confiance.
 
Daignez prendre sous votre charitable conduite
 
cette affaire importante et difficile, cause de notre inquiétude.
 
Faites que son heureuse issue
 
soit pour la gloire de Dieu
et contribue au bien de ceux qui veulent le servir fidèlement. Amen.
Agenda de saint François :
 
Dimanche 26.01 Grand’messe 10h30, messe lue 18h30 Troisièmedimanche après l’épiphanie.
 
Lundi 27 janvier : 18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement, 19h sainte messe : St Jean Chrysostome, évêque, confesseur et docteur.
 
Mardi 28 janvier: 18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement, 19h sainte messe : St Pierre Nolasque, confesseur.
 
Mercredi 29 janvier : 7h sainte messe suivie du petit déjeuner offert à tous. St François de Sales, évêque, confesseur et docteur.
15h30 grand goûter de fête à 15h30 pour tous les enfants du cours de doctrine, au lieu dit les Aulnays Gonidec en l'honneur de notre bienheureux Père saint François de Sales.
14h30 & 18h00 entretiens sur la doctrine chrétienne.
 
Jeudi 30.01: 18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement, 19h sainte messe : Ste Martine, vierge et martyre.
 
Vendredi 31.01: 18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement, 19h sainte messe : St Jean Bosco, confesseur.
 
Samedi 0102: 10h sacrement de pénitence,10h30 chapelet 11h sainte messe.
1er samedi du mois, messe en l'honneur du Cœur Immaculé de Marie,
 
Dimanche 02 février Grand’messe 10h30*, messe lue 18h30
Solennité de la Présentation du Seigneur et de la Purification de Notre Dame, *bénédiction des cierges, procession du clergé, messe.

Voir les commentaires

Le devoir de mémoire:

19 Janvier 2014, 23:00pm

Publié par Le sacristain

Non la France n'a pas commencé en 1789!

 

Messe de Requiem suivie de l'absoute au catafalque au jour anniversaire du martyr du Roi Louis XVI.

Nous y prierons pour la conversion de notre pays, que le sang du génocide vendéen, des martyrs de Bretagne, de Mayenne et de toute la France porte son fruit aujourd'hui.

 

PRIERE DES FRANCS
oraison dite de saint louis
tirée d’un missel du ixème siècle

Dieu tout-puissant et éternel, qui avez établi l’empire des Francs pour être dans le monde l’instrument de vos divines volontés, le glaive et le bouclier de votre sainte Eglise, nous vous en prions, prévenez toujours et partout de votre céleste lumière, les fils suppliants des Francs afin qu’ils voient ce qu’il faut faire pour réaliser votre règne en ce monde et que, pour accomplir ce qu’ils auront vu, ils soient remplis de charité, de force et de persévérance.
Par Jésus Christ Notre-Seigneur.
Ainsi soit-il.LouisXVI-France1.jpg

Voir les commentaires

Demain soir 20h15 un film magnifique!...

18 Janvier 2014, 23:00pm

Publié par Le sacristain

souper1.jpgà savourer aux chandellles avec Chateaubriand sous la main, (et sous l'autre main, Villiers, Secher, Bernet, Viguerie, Petitfils...etc!!!)
Ouvert à tous, étudiants et jeunes pro: 20h15 au presbytère et suivi d'une bollée de cidre et d'un échange autour de la Révolution et sa haine de la Foi.
Dans le court extrait ci dessous, Fouché évoque avec acidité le meurtre abominable du duc d'Enghien devant Talleyrant. Le Prince ne frissonne pas, sa morgue et son intelligence brillent...et nous instruisent sur la fin d'un monde et l'Espérance du Règne de Dieu!
A demain!

Voir les commentaires

carillon N°75

18 Janvier 2014, 21:20pm

Publié par Le sacristain

 

Le carillon de saint François.

Lettre d’information de la chapellenie Saint François de Sales de Rennes

  Deuxième dimanche après l’épiphanie

Onzième  ANNÉE - N° 75  janvier 2014

 

 

Editorial, le mot du chapelain,

 

 

         L’épisode des noces de Cana est fort célèbre. Il a été immortalisé à juste titre par les peintres. Il s’agit en effet du premier miracle de la vie publique de Notre-Seigneur, la manifestation de sa divinité, après les évènements de l’Epiphanie et du Baptême dans le Jourdain. Ce miracle s’est opéré au cours d’une cérémonie de mariage (entre un homme et une femme, précisons-le pour les tristes ideologues de notre époque !). Ce repas de noces annonce le sacrement de l’Eucharistie, mais aussi le banquet éternel des Noces de l’Agneau, ce mariage de l’âme chrétienne avec son Sauveur, l’Epoux divin. Saint Bernard donne une belle explication de cette comparaison et du rôle essentiel de Marie, médiatrice des grâces, dans le plan de notre Rédemption :

 

         « A ce souper le vin viendra-t-il à manquer ? Oh ! non ! Là, nous serons enivrés de l'abondance de la maison de Dieu et nous serons abreuvés au torrent de ses délices. On a certainement préparé pour ces noces un fleuve de vin. Oui, de ce vin qui donne la joie au cœur, puisque le cours impétueux du fleuve réjouit la cité de Dieu (Ps 35, 9).

         Pour le moment, comme il nous reste une longue route à parcourir, nous prenons ici notre dîner, mais ce n'est pas avec la même abondance, car la plénitude et la satiété sont réservées pour le souper éternel.

           Ici donc, il arrive quelquefois que le vin manque, je veux parler de la grâce de la dévotion et de l'ardeur de l'amour. Que de fois ne dois-je pas, frères, pour répondre à vos larmes et à vos plaintes, supplier la Mère de miséricorde de suggérer à son très bienveillant Fils que vous n'avez plus de vin?

          Et cette mère, je vous l'assure, mes chers amis, si nous la pressons affectueusement, ne nous fera pas défaut dans nos besoins, car elle est miséricordieuse et mère de miséricorde. Si en effet elle a pris en pitié l'embarras des personnes qui l'avaient invitée, à plus forte raison elle aura compassion de nous, si nous l'appelons avec tendresse.

          Ces noces que nous célébrons plaisent à la Vierge et la concernent de beaucoup plus près que les noces de Cana, puisque c'est de son sein, comme de sa chambre nuptiale, que nous est venu le céleste Époux. » (Saint Bernard, Sermon pour le premier dimanche après l’octave de l’Epiphanie).

 

Traduction des textes sacrés :

 Deuxième Dimanche après l'Epiphanie

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 12,6-16.
Frères, les dons que nous avons reçus différent selon la grâce qui nous a été accordée. Est-ce la prophétie : qu'on se règle sur la foi ;
est-ce un ministère : qu'on exerce ce ministère ; est-ce d'enseigner : qu'on donne l'enseignement ;
est-ce d'exhorter : qu'on fasse l'exhortation ; celui qui partage : qu'il partage loyalement ; celui qui préside : qu'il préside avec zèle ; celui qui exerce la miséricorde : qu'il l'exerce avec le sourire.
Que votre charité soit sans hypocrisie. Ayez le mal en horreur ; attachez-vous fortement au bien.
Quant à l'amour fraternel, soyez pleins d'affection les uns pour les autres, vous prévenant d'honneur les uns les autres ;
pour ce qui est du zèle, ne soyez pas nonchalants. Soyez fervents d'esprit ; c'est le Seigneur que vous servez.
Soyez pleins de la joie que donne l'espérance, patients dans l'affliction, assidus à la prière,
prêts à subvenir aux nécessités des saints, empressés à donner l'hospitalité.
Bénissez ceux qui vous persécutent : bénissez et ne maudissez pas.
Réjouissez-vous avec ceux qui sont dans la joie ; pleurez avec ceux qui pleurent.
Ayez les mêmes sentiments entre vous ; n'aspirez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne soyez point sages à vos propres yeux.


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 2,1-11.
En ce temps-là, il y eut des noces à Cana de Galilée, et la mère de Jésus était là.
Jésus fut aussi convié aux noces avec ses disciples.
Le vin étant venu à manquer, la mère de Jésus lui dit : "Ils n'ont plus de vin."
Jésus lui répondit : "Femme, qu'est-ce que cela pour moi et pour vous ? Mon heure n'est pas encore venue."
Sa mère dit aux serviteurs : "Faites tout ce qu'il vous dira."
Or, il y avait là six urnes de pierre destinées aux ablutions des Juifs et contenant chacune deux ou trois mesures.
Jésus leur dit : "Remplissez d'eau ces urnes." Et ils les remplirent jusqu'au haut.
Et il leur dit : "Puisez maintenant, et portez-en au maître du festin". Et ils en portèrent.
Dès que le maître du festin eut goûté l'eau changée en vin (il ne savait pas d'où venait ce vin, mais les serviteurs qui avaient puisé l'eau le savaient), il interpella l'époux et lui dit :
"Tout homme sert d'abord le bon vin, et après qu'on a bu abondamment, le moins bon ; mais toi, tu as gardé le bon jusqu'à ce moment."
Tel fut, à Cana de Galilée, le premier des miracles que fit Jésus, et il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.

 

 

 

 

Agenda de saint François :

 

 

 

Dimanche 19.01 Grand’messe 10h30, messe lue 18h30 deuxième dimanche après l’épiphanie.

 

 Lundi 20 janvier : 18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement, 19h sainte messe : St Fabien, pape, et St Sébastien, martyrs

 

20h15 Ciné KT ! étudiants et jeunes pro, rdv rue saint Louis !

 

 

Mardi 21 janvier: 18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement, 19h sainte messe : Ste Agnès, vierge et martyre

 

Messe de Requiem pour les victimes de la révolution de 1789, le roi Louis XVI et pour la France.

 

 

Mercredi 22 janvier : 7h sainte messe suivie du petit déjeuner offert à tous. Sts Vincent et Anastase, martyrs

 

14h30 & 18h00 entretiens sur la doctrine chrétienne.

 

 

Jeudi 23.01: 18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement, 19h sainte messe : St Raymond de Peñafort, confesseur

 

 

Vendredi 24.01: 18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement, 19h sainte messe : St Timothée, évêque et martyr

 

 

Samedi 25.01: 10h sacrement de pénitence, 11h sainte messe. Conversion de St Paul, apôtre

 

 

Dimanche 26.01 Grand’messe 10h30, messe lue 18h30

 

3ème Dimanche après l'Epiphanie

 

 

Contacter votre chapelain :

 

 Chanoine Gwenaël Cristofoli, presbytère 20 rue saint Louis, 35000 Rennes.

 

02-99-31-74-92*06-98-31-31-23

 

 chn.cristofoli@gmail.com

 

Prière des époux  tirée de la tradition orientale.

 

 

 

Ô Seigneur, doux Jésus, Visiteur des humbles cœurs, Tu es venu sur terre pour nous

 

sauver et il n’y avait de place pour toi dans aucune maison. Pourtant le ciel est ton trône

 

et la terre ton marchepied. Tu as habité parmi nous, ô Consolateur de toutes nos

 

misères, et pourtant Tu ne savais où poser ta tête, Dieu sans logis, errant plus qu’un

 

renard qui a sa tanière !

 

Ô Cœur humble et doux, considère cette demeure comme la tienne. Nous sommes tes

 

invités ; Tu es le Maître de cette maison. Elle est pauvre pour le Créateur du monde,

 

mais Tu aimes la pauvreté.

 

Voici le pain et le sel ; romps le pain avec nous, ô Maître aimé ! Voici la serviette pour

 

tes mains immaculées, invisibles et aimantes. Prends possession de ce logis et de nos

 

âmes, Toi, avec ton Père et ton Esprit, selon la promesse que Tu as faite de demeurer en

 

nous et avec nous.

 

A toi louange, ô Triple Unité, dans les siècles des siècles ! Amen !

 

 

 

 

 

Intention de prière :

Pour un paroissien et sa famille.

Pour une femme dans la détresse.

Pour le suucés des différentes manifestations fidèles à la Vie, le Mariage, la famille.

 

 

Voir les commentaires

Prions pour la France, ses martyrs d'hier et d'aujourd'hui.

17 Janvier 2014, 09:24am

Publié par Le sacristain

Mardi 21 janvier,

19h chapelle saint François. messe de requiem et absoute au catafalque.louis-xvi-execution.jpg

Voir les commentaires

Marche pour la vie Dimanche 19 Janvier

16 Janvier 2014, 15:54pm

Publié par Le sacristain

marche-vie.jpg

 

 

 

http://enmarchepourlavie.fr/

 

Rendez-vous dès 14H30 à PARIS!!! (soyez à l'heure !) Place Denfert Rochereau (Paris XIVème métro ligne 6 ou 4) -

 

Comment y aller ici: http://enmarchepourlavie.fr/carte-des-cars

 

Le saint Sacrement sera exposé de 17h30 à 18h15 dimanche à la chapelle saint François en union avec les manifestants et pour la conversion de notre gouvernement.

Voir les commentaires

domus Christiani

16 Janvier 2014, 09:20am

Publié par Le sacristain

Vendredi 20h30!

extrait du site: (http://www.domuschristiani.fr)

la finalité de cette oeuvre

La sanctification du mariage par :

... L'approfondissement de la vie intérieure

  • Par une vie de prière et une vie sacramentelle plus soutenues grâce à la fidélité à une règle et à l'encouragement mutuel au sein du groupe de foyers.
  • Par l'étude de la doctrine et de ses applications pour développer en nous la connaissance et l'amour de Dieu et nous aider à Le faire connaître et aimer.
  • Par la dévotion à la Très Sainte Vierge Marie, Reine de la famille, et la consécration des groupes et des foyers aux Coeurs de Jésus et de Marie.

« Celui qui demeure en moi et en qui Je demeure, celui-là porte beaucoup de fruits » (St Jean, XV, 3)

... L'entraide mutuelle et la charité fraternelle

« Soyez de ceux qui s'attachent au bien, qui s'aiment entre eux d'un amour fraternel, qui dans leur estime placent les autres avant eux » (Romains, XII, 9-10)

... L'esprit missionnaire et le rayonnement

« Ainsi devons-nous être, en quelque façon, hommes apostoliques qui assumons la noble tâche de sanctifier autrui ; notre verbe à nous, c'est l'esprit intérieur que la Grâce a formé en nos âmes. Que cet esprit donc vivifie toutes les manifestations de notre zèle. Que notre vie intérieure constitue la tige remplie d'une sève robuste dont nos oeuvres ne soient que l'efflorescence » (Dom Chautard, L'âme de tout apostolat.)

Cet esprit missionnaire doit se traduire par un développement du groupe.

De la vie intérieure découle l'engagement personnel et en groupe, dans la famille et dans la cité.

 

Voir les commentaires

Voeux de SER Mgr l'archevêque.

15 Janvier 2014, 09:13am

Publié par Le sacristain

Voir les commentaires

1 2 > >>