Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Site de la Chapelle Saint François de Rennes

8 août : Saint Jean-Marie Vianney

 

 

 

StCure-d-Ars-4.jpg

 

Jean-Marie Vianney, né de pieux cultivateurs, au bourg de Dardilly, dans le diocèse de Lyon, donna dès son enfance de nombreuses marques de sainteté. A l’âge de huit ans, tout en gardant les brebis, il apprenait à de petits enfants, par sa parole et son exemple, à se mettre à genoux devant une image de la Mère de Dieu, et à réciter le Rosaire ; et tout en vaquant aux travaux des champs, il méditait les choses du ciel. Il aimait beaucoup les pauvres et prenait plaisir à les secourir de toute façon.

Comme il était lent d’esprit, il implora le secours divin, acheva laborieusement son cours de théologie et fut reconnu digne de recevoir les Ordres sacrés.

Nommé curé, il renouvela avec grand succès l’aspect de sa paroisse, tout à fait aride et déserte. Chaque jour appliqué à juger et à diriger les consciences, il supporta patiemment les vexations acharnées de Satan. Il institua les pieux exercices de la Mission dans plus de cent paroisses. Comme il avait de très humbles sentiments de lui-même, il s’efforçait de se soustraire au saint désir des fidèles qui, pour le voir, accouraient dans sa paroisse, même de provinces éloignées. Épuisé par ses travaux plus que par la vieillesse, après avoir annoncé le jour de sa mort, il s’endormit dans le seigneur le quatre Août mil huit cent cinquante-neuf, âgé de soixante-treize ans. A la suite de nombreux et éclatants miracles, Pie X le déclara Bienheureux et Pie XI, au cours de l’Année Sainte, l’inscrivit au catalogue des Saints.

source icrsp.org

 

 StCure-d-Ars-5.jpg

   

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article