Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Site de la Chapelle Saint François de Rennes

carillon N°73

5 Janvier 2014, 15:24pm

Publié par Le sacristain

 

Le carillon de saint François.

Lettre d’information de la chapellenie Saint François de Sales de Rennes

  Solennité du saint Nom de Jésus

Dixième ANNÉE - N° 73  janvier 2014

 

 

Editorial, le mot du chapelain,

 

"[I]l existe des formes plus silencieuses et plus sophistiquées de préjugés et d’opposition à l’encontre des croyants et des symboles religieux. Les chrétiens sont à l’heure actuelle le groupe religieux en butte au plus grand nombre de persécutions à cause de leur foi. Beaucoup subissent des offenses quotidiennes et vivent souvent dans la peur à cause de leur recherche de la vérité, de leur foi en Jésus Christ et de leur appel sincère afin que soit reconnue la liberté religieuse. Tout cela ne peut être accepté, parce que cela constitue une offense à Dieu et à la dignité humaine [...]. [M]ettre dans l’ombre le rôle public de la religion signifie engendrer une société injuste, puisque celle-ci n’est pas en harmonie avec la vraie nature de la personne humaine ; cela signifie rendre impossible l’affirmation d’une paix authentique et durable de toute la famille humaine. [...]

Il existe en outre - comme je l’ai déjà dit - des formes plus élaborées d’hostilité envers la religion, qui, dans les pays occidentaux, se manifestent parfois par le reniement de l’histoire et des symboles religieux dans lesquels se reflètent l’identité et la culture de la majorité des citoyens. Ces attitudes alimentent souvent haine et préjugés et ne sont pas cohérentes avec une vision sereine et équilibrée du pluralisme et de la laïcité des institutions, sans compter qu’elles peuvent empêcher les jeunes générations d’entrer en contact avec le précieux héritage spirituel de leurs pays. [...] J’exprime aussi le souhait qu’en Occident, spécialement en Europe, cessent l’hostilité et les préjugés à l’encontre des chrétiens qui veulent donner à leur vie une orientation cohérente avec les valeurs et les principes exprimés dans l’Evangile. Que l’Europe apprenne plutôt à se réconcilier avec ses propres racines chrétiennes : elles sont essentielles pour comprendre le rôle qu’elle a eu, qu’elle a et veut avoir dans l’histoire ; elle saura ainsi faire l’expérience de la justice, de la concorde et de la paix,  en cultivant un dialogue sincère avec tous les peuples."  Benoit XVI janvier 2011.

Intention de prière de cette semaine : pour nos étudiants en examen.

Pour nos malades.

Pour le repos de l’âme de madame Stefan Maïdanatz, née Florence Fauchon de Villeplée, pour toute sa chère famille

 

 

 

 

 

Traduction des textes sacrés :

 

 Lecture du livre des Actes des Apôtres.

 

Act. 4,8-12.

 

En ces jours-là, Pierre, rempli du Saint-Esprit, dit aux juifs : Princes du peuple, et vous, sénateurs, écoutez-nous :

 

9. Puisque aujourd’hui l’on nous demande raison du bien que nous avons fait à un homme perclus de l’usage de ses jambes, et de la manière dont il a été guéri,

 

10. Nous vous déclarons à vous tous, et à tout le peuple d’Israël, que c’est par le nom de notre Seigneur Jésus-Christ de Nazareth, lequel vous avez crucifié, et que Dieu a ressuscité d’entre les morts, que cet homme a été guéri, et qu’il est debout devant vous.

 

11. C’est cette pierre que vous autres architectes avez rejetée, et qui cependant a été faite la principale pierre de l’angle :

 

12. Et il n’y a point de salut par aucun autre, car nul autre nom sous le ciel n’a été donné aux hommes par lequel nous devions être sauvés.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 2,21.
En ce temps-là, quand les huit jours prescrits pour la circoncision de l'enfant furent révolus, on lui donna le nom de Jésus, nom qui lui avait été donné par l'ange avant sa conception.

 

Vœux après le Message Urbi et Orbi
Noël 2013 de sa sainteté le pape François.

 

À vous tous, chers frères et sœurs, venus de partout dans le monde sur cette place, et à vous tous de divers pays qui êtes reliés par les moyens de communication, j’adresse mes vœux : joyeux Noël !

 

En ce jour illuminé par l’espérance évangélique qui vient de l’humble grotte de Bethléem, j’invoque le don propre à Noël de la joie et de la paix pour tous : pour les enfants et les personnes âgées, pour les jeunes et les familles, pour les pauvres et les exclus. Que Jésus, qui est né pour nous, réconforte tous ceux qui sont éprouvés par la maladie et par la souffrance ; qu’il soutienne ceux qui se consacrent au service de leurs frères qui en ont le plus besoin. Joyeux Noël à tous !

 

Le saint nom de Jésus fait trembler l’enfer !

 

C'est au jour de Sa Circoncision, selon la Loi de Moïse, que le divin Enfant de Bethléem reçut le Nom de Jésus, le huitième jour après Sa naissance. L'Ange Gabriel le Lui avait assigné à l'avance au jour de l'Annonciation: "Vous L'appellerez Jésus, car Il délivrera Son peuple de l'esclavage du péché."

Qui dira la grandeur de sa signification, puisqu'il signifie Sauveur; la grandeur de son origine, puisqu'il fut apporté du Ciel; sa grandeur sur la terre, où il a opéré et opère toujours tant de merveilles; sa grandeur jusque dans les enfers où il fait trembler les démons? Qui dira sa puissance, puisque c'est par ce Nom que l'Église prie, qu'elle administre les sacrements et donne ses bénédictions, et que les apôtres et les Saints ont opéré des multitudes de miracles? Qui dira sa douceur, ses charmes, son amabilité, puisque les Saints l'ont si bien chanté et que les chrétiens l'ont invoqué et l'invoquent toujours avec tant de confiance, de fruits et d'amour?

Puisse donc le Nom de Jésus être souvent sur nos lèvres, et toujours dans notre coeur pendant la vie! Puisse-t-il être notre espérance et notre dernière parole à l'heure de la mort, notre joie et notre chant éternel dans les Cieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conférence Vendredi 10 janvier 2014 20h30 Par M.Carrichon de l’université de Brest. RDV route de la Fouinardière 35760 Saint Grégoire.                                 

 

Agnès de La Barre de Nanteuil est la seule femme à avoir donné son nom à une promotion d'élèves officiers.

 

Née dans une famille de vieille noblesse normande et parisienne, Agnès de Nanteuil connaît une enfance heureuse à Paris et en Bretagne. Très engagée dans les mouvements de jeunes et l'Action catholique, elle est guide de France puis cheftaine de louveteaux et membre de la Jeunesse étudiante chrétienne féminine.

 

Pendant la guerre, elle s'engage dans la résistance et devient agent de liaison. Dénoncée, arrêtée, torturée, Agnès est déportée par le dernier convoi de Rennes et meurt à Paray-le-Monial des suites d'une blessure reçue pendant le trajet. Dès lors, Agnès de Nanteuil devient un modèle pour de nombreux jeunes par sa personnalité, son charisme et le don sans réserve qu'elle fit de sa vie pour Dieu, son prochain et son pays.

 

 

 

 

 


Agenda de saint François :

 

Joyeux, Fervent et saint Noël !

Dimanche 5janvier : saint Nom de Jésus, vente de Noël à la sortie des messes.

Lundi 6 janvier : fête solennelle de l’épiphanie du Seigneur, messe 19h, bénédiction des galettes.

 

Mardi 7 janvier: St Mélaine de Rennes, évêque (v. 355), messe 7h

 

Mercredi 8 janvier : de la férie, messe à 7h suivie du traditionnel petit déjeuner.

Jeudi 9.01: 18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement, 19h sainte messe : de la férie

Jeudi 9 janvier cercle littéraire chrétien, 20h15 au presbytère, inscriptions : chn.cristofoli@gmail.com ou 06 98 31 31 23.

 

Vendredi 10.01: 18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement, 19h sainte messe : de la férie

Vendredi 10 janvier 20h30 conférence sur Agnès de Nanteuil par Christophe Carichon de l’université de Brest.

 

Samedi 11.01: 10h sacrement de pénitence, 11h sainte messe. De la Sainte Vierge (Vultum tuum)

Dimanche 12.01 Grand’messe 10h30, messe lue 18h30 Solennité de l'Epiphanie de Notre Seigneur

 

 

Contacter votre chapelain :

 Chanoine Gwenaël Cristofoli, presbytère 20 rue saint Louis, 35000 Rennes.

02-99-31-74-92*06-98-31-31-23

 chn.cristofoli@gmail.com



 

Commenter cet article