Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Site de la Chapelle Saint François de Rennes

carillon N°84

24 Mars 2014, 21:33pm

Publié par Le sacristain

 

Le carillon de saint François.

Lettre d’information de la chapellenie Saint François de Sales de Rennes

  Onzième  ANNÉE - N° 84 mars 2014

3ème dimanche de carême.

 

 

Editorial, le mot du chapelain,

 

La dévotion des 5 premiers samedi du mois d’après sœur Lucie de Fatima :

« ... au cœur de ta mère du ciel ... »

Le 10 décembre 1925, la très Sainte Vierge apparut à sœur Lucie de Fatima, et à côté d’elle, porté par une nuée lumineuse, l’Enfant-Jésus. La très Sainte Vierge mit la main sur son épaule et lui montra, en même temps, un Cœur entouré d’épines qu’elle tenait dans l’autre main. Au même moment, l’Enfant lui dit :

« Aie compassion du Cœur de ta très Sainte Mère entouré des épines que les hommes ingrats lui enfoncent à tout moment, sans qu’il y ait personne pour faire acte de réparation afin de les en retirer. »

Ensuite la très Sainte-Vierge lui dit :

« Vois, ma fille, mon Cœur entouré d’épines que les hommes ingrats m’enfoncent à chaque instant par leurs blasphèmes et leurs ingratitudes. Toi, du moins, tâche de me consoler et dis que tous ceux qui, pendant cinq mois, le premier samedi, se confesseront, recevront la sainte Communion, réciteront un chapelet, et me tiendront compagnie pendant quinze minutes en méditant sur les quinze mystères du Rosaire, en esprit de réparation, je promets de les assister à l’heure de la mort avec toutes les grâces nécessaires pour le salut de leur âme ».

Dans la nuit du 29 mars 1930, Jésus disait à sœur Lucie :

« Ma fille, le motif en est simple. Il y a cinq espèces d’offenses et de blasphèmes proférés contre le Cœur Immaculé de Marie :

Les blasphèmes contre l’Immaculée-Conception.

Les blasphèmes contre sa Virginité

 

Les blasphèmes contre sa Maternité Divine, en la refusant en même temps de la reconnaître comme Mère des hommes. 

« Les blasphèmes de ceux qui cherchent publiquement à mettre dans le cœur des enfants l’indifférence ou le mépris, ou même la haine à l’égard de cette Mère Immaculée.

En offenses de ceux, qui l’outragent directement dans ses saintes images.


Voilà ma fille, le motif pour lequel le Cœur Immaculé de Marie m’a inspiré de demander cette petite réparation.

Le 15 février 1926, sœur Lucie disait à Notre-Seigneur qui lui apparaissait

« Mais mon confesseur disait dans sa lettre que cette dévotion ne faisait pas défaut dans le monde, parce qu’il y avait déjà beaucoup d’âmes qui vous recevaient chaque premier samedi, en l’honneur de Notre-Dame et des quinze mystères de Rosaire.

« C’est vrai, ma fille, que beaucoup d’âmes commencent, mais peu vont jusqu’au bout et celles qui persévèrent le font pour recevoir les grâces qui y sont promises. Les âmes qui font les cinq premiers samedi avec ferveur et dans le but de faire RÉPARATION AU CŒUR DE TA MÈRE DU CIEL me plaisent davantage que celles qui en font quinze, tièdes et indifférentes.

« Mon Jésus bien des âmes ont de la difficulté à se confesser le Samedi. Si vous permettiez que la confession dans les huit jours soit valide ?

« Oui. Elle peut-être faite même au-delà, pourvu que les âmes soient en état de grâce le premier samedi, lorsqu’elles me recevront et que dans cette confession antérieure, elles aient l’intention de faire réparation au Sacré-Cœur de Marie».

« Mon Jésus! Et celles qui oublieront de formuler cette intention ?

« Elles pourront la formuler à la confession suivante, profitant de la première occasion qu’elles auront de se confesser ».


La Vierge disait à Lucie le 13 juin 1917 :

« Jésus veut se servir de toi afin de me faire connaître et aimer. Il veut établir dans le monde la Dévotion à mon Cœur-Immaculé. À qui embrassera cette dévotion, je promets le salut, ces âmes seront chéries de Dieu, comme des fleurs placées par Moi pour orner son trône ».

 Contacter votre chapelain :

 Chanoine Gwenaël Cristofoli, presbytère 20 rue saint Louis, 35000 Rennes.

 

02-99-31-74-92*06-98-31-31-23 chn.cristofoli@gmail.comTroisième Dimanche de Carême


Lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens 5,1-9. 
Mes frères, soyez les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés, 
et marchez dans la charité, à l'exemple du Christ, qui nous a aimés et s'est livré lui-même à Dieu pour nous comme une oblation et un sacrifice d'agréable odeur. 
Qu'on n'entende même pas dire qu'il y ait parmi vous de fornication, d'impureté de quelque sorte, de convoitise, ainsi qu'il convient à des saints. 
Point de paroles déshonnêtes, ni de bouffonneries, ni de plaisanteries grossières, toutes choses qui sont malséantes ; mais plutôt des actions de grâces. 
Car, sachez-le bien, aucun impudique, aucun impur, aucun homme cupide lequel est un idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume du Christ et de Dieu.
Que personne ne vous abuse par de vains discours ; car c'est à cause de ces vices que la colère de Dieu vient sur les fils de l'incrédulité. 
N'ayez donc aucune part avec eux. 
Autrefois vous étiez ténèbres, mais à présent vous êtes lumière dans le Seigneur, marchez comme des enfants de lumière. 
Car le fruit de la lumière consiste en tout ce qui est bon, juste et vrai. 


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 11,14-28. 
En ce temps-là, Jésus chassait un démon, et ce démon était muet. Et lorsqu'il eut chassé le démon, le muet parla, et la foule fut dans l'admiration. 
Mais quelques-uns d'entre eux dirent : " C'est par Béelzéboul, le chef des démons, qu'il chasse les démons. " 
D'autres, pour le mettre à l'épreuve, lui demandaient un signe venant du ciel.
Connaissant leurs réflexions, il leur dit : " Tout royaume divisé contre lui-même va à la ruine et les maisons tombent l'une sur l'autre. 
Et si Satan aussi est divisé contre lui-même, comment son royaume pourra-t-il subsister ? puisque vous dites que c'est par Béelzéboul que je chasse les démons. 
Mais si, moi, je chasse les démons par Béelzéboul, par qui vos fils les chassent-ils ? C'est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. 
Mais si c'est par le doigt de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc arrivé à vous. 
Lorsque l'homme fort et bien armé garde son palais, ce qu'il possède est en sûreté. 
Mais qu'il en survienne un plus fort qui le vainque, il lui enlève toutes les armes dans lesquelles il mettait sa confiance, et il distribue ses dépouilles. 
Qui n'est pas avec moi est contre moi, et qui n'amasse pas avec moi disperse. 
Lorsque l'esprit impur est sorti d'un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos. N'en trouvant point, il dit : " Je retournerai dans ma maison, d'où je suis sorti. " 
et revenu, il la trouve nettoyée et ornée. 
Alors il s'en va prendre sept autres esprits plus mauvais que lui et, étant entrés, ils y fixent leur demeure, et le dernier état de cet homme devient pire que le premier. " 
Or, comme il parlait ainsi, une femme, élevant la voix du milieu de la foule, lui dit : Heureux le sein qui vous a porté, et les mamelles que vous avez sucées ! 
Mais il lui dit : " Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la gardent ! "
 

Agenda de saint François :

 

Dimanche23 mars Grand’messe 10h30, messe lue 18h30.

 

Lundi 24 mars:Lundi de la troisième semaine de Carême

18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement,

19h sainte messe

 

Mardi 25 mars : Annonciation de la Très Sainte Vierge Marie

18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement,

19h sainte messe

 

Mercredi 26 mars : mercredi de la 3ème semaine de Carême

7h sainte messe suivie du petit déjeuner offert à tous.

14h30 et18h instruction chrétienne.

20h30 groupe de formation « jeunes-pro »

 

Jeudi 27 mars : Jeudi de la 3ème semaine de Carême

18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement,

19h sainte messe

 

 

Vendredi 28 mars : vendredi de la 3ème semaine de Carême

18h adoration et sacrement de pénitence, 18h45 salut du saint Sacrement,

 19h sainte messe

 

 

Samedi 29 mars : samedi de la 3ème semaine de carême

10h sacrement de pénitence, 11h sainte messe.

 

Dimanche 30 mars Grand’messe 10h30, messe lue 18h30

Commenter cet article