Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Site de la Chapelle Saint François de Rennes

carillon n°88

17 Mai 2014, 10:31am

Publié par Le sacristain

 

Le carillon de saint François.

Lettre d’information de la chapellenie Saint François de Sales de Rennes

  Onzième  ANNÉE - N° 88 mai 2014

Quatrième Dimanche après Pâques

 

 

Traduction des textes sacrés :

 

Quatrième Dimanche après Pâques

 

Lettre de saint Jacques 1,17-21. 
Mes biens-aimés, toute grâce excellente et tout don parfait vient d'en haut, et descend du Père des lumières, en qui il n'y a ni changement, ni ombre de vicissitude. 
De sa propre volonté, il nous a engendrés par la parole de la vérité, afin que nous soyons comme les prémices de ses créatures. 
Mes frères bien-aimés, vous le savez, que l'homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère. 
Car la colère de l'homme n'opère point la justice de Dieu. 
C'est pourquoi, rejetant toute souillure et toute excroissance de méchanceté, recevez avec douceur la parole qui a été entée en vous, et qui peut sauver vos âmes. 



Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 16,5-14.
 
En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : Je m'en vais à Celui qui m'a envoyé et aucun de vous ne me demande : Où allez-vous ?  
Mais parce que je vous ai dit ces choses, la tristesse a rempli votre cœur. 
Cependant je vous dis la vérité : il vous est bon que je m'en aille ; car, si je ne m'en vais pas, le Consolateur ne viendra pas en vous ; mais si je m'en vais, je vous l'enverrai. 
Et quand il sera venu, il convaincra le monde au sujet du péché, de la justice et du jugement : 
Au sujet du péché, parce qu'ils n'ont pas cru en moi ; 
Au sujet de la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus ; 
Au sujet du jugement, parce que le Prince de ce monde est déjà jugé. 
J'ai encore beaucoup de choses à vous dire ; mais vous ne pouvez les porter à présent. 
Quand le Consolateur, l'Esprit de vérité, sera venu, il vous guidera dans toute la vérité. Car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. 
Celui-ci me glorifiera, parce qu'il recevra de ce qui est à moi, et il vous l'annoncera.

Intentions de prières :

Pour nos communiants qui se retirent samedi dans le silence et la prière pour faire retraite et se préparer à leur communion solennelle et la profession de Foi qui y est attachée.

Pour le bon succès du pèlerinage de Chartres.

 

Le petit mot du chanoine…      

 

 

 Le Seigneur nous parle clairement du Consolateur, l’Esprit Saint, qui se manifestera pleinement aux hommes au jour de la Pentecôte. Mais connaissons-nous bien le Saint-Esprit ? Rien à voir avec les « esprit es-tu là ? » des spirites en tout genre… Il suffit d’ouvrir notre petit catéchisme (ne l’oublions pas celui-là !) et de relire les textes du magistère. J’ai trouvé ces belles lignes de l’encyclique Divinum Illud munus du pape Léon XIII (1897) :

 

« Du moins beaucoup ne connaissent pas cet Esprit ; ils le nomment souvent dans leurs exercices de piété, mais avec une foi très peu éclairée. En conséquence, que les prédicateurs et tous ceux qui ont charge d’âmes se souviennent qu’il leur incombe le devoir de transmettre avec zèle et en détail tout ce qui concerne le Saint-Esprit, (…). Il importe plutôt de rappeler clairement les bienfaits sans nombre qui ne cessent de découler sur nous de cette source divine  (…) On doit aimer l’Esprit-Saint parce qu’il est Dieu : Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toutes tes forces. On doit aussi l’aimer parce qu’il est l’Amour premier, substantiel, éternel, et rien n’est plus aimable que l’amour ; on doit l’aimer d’autant plus qu’il nous a comblés de plus grands bienfaits qui témoignent de sa munificence et appellent notre gratitude. Cet amour (…) nous excitera à acquérir chaque jour une connaissance plus complète de l’Esprit-Saint : Celui qui aime dit le Docteur Angélique, ne se contente pas d’un aperçu superficiel de l’objet aimé ; mais il s’efforce d’en rechercher tous les détails intimes, et il pénètre tellement dans son intimité, qu’on dit de l’Esprit-Saint, Amour de Dieu, qu’il scrute même les profondeurs divines, et il nous accordera ses dons célestes en abondance, d’autant plus que, si l’ingratitude ferme la main du bienfaiteur, par contre, la reconnaissance la fait rouvrir. Il faut veiller à ce que cet amour ne se borne pas à une aride connaissance ni à hommage purement extérieur ; qu’il soit, au contraire, prompt à agir, et surtout qu’il évite le péché, qui offense particulièrement le Saint-Esprit. En effet, tout ce que nous sommes, nous le sommes par la bonté divine, qui est attribuée spécialement au Saint-Esprit. (…)

Comme Il est Esprit de vérité, si quelqu’un tombe par faiblesse ou ignorance, il aura peut-être une excuse aux yeux de Dieu, mais celui qui, par malice, combat la vérité et s’en détourne, pèche gravement contre le Saint-Esprit. Cette faute s’est tellement multipliée de nos jours, qu’il semble que nous soyons arrivés à cette époque perverse prédite par saint Paul, où les hommes, aveuglés par un juste jugement de Dieu, regarderont comme vrai ce qui est faux et croiront au Prince de ce monde, qui est menteur et père du mensonge, comme s’il était le docteur de vérité. Dieu leur enverra l’esprit d’erreur, afin qu’ils croient au mensonge ; dans les derniers jours, certains abandonneront la foi, s’attachant à l’esprit d’erreur et aux doctrines diaboliques. Mais puisque l’Esprit-Saint, comme Nous l’avons dit, habite en nous ainsi qu’en un temple, il faut rappeler le précepte de l’Apôtre : Ne contristez pas l’Esprit de Dieu dont vous portez le signe. Il ne suffit pas d’éviter le mal, mais le chrétien doit briller de l’éclat de toutes les vertus, afin de plaire à un hôte si grand et si bienfaisant ; au premier rang, doivent se trouver la pureté et la sainteté, qualités qui conviennent à un temple.

 

Enfin, il faut prier le Saint-Esprit, car il n’est personne qui n’ait le plus grand besoin de son aide et de son secours. Comme nous sommes tous dépourvus de sagesse et de force, accablés par les épreuves, portés au mal, nous devons tous chercher un refuge auprès de celui qui est la source éternelle de la lumière, de la force, de la consolation, de la sainteté. C’est à lui surtout qu’il faut demander ce bien indispensable aux hommes, la rémission des péchés : le propre de l’Esprit-Saint est d’être le don du Père et du Fils ; la rémission des péchés se fait par l’Esprit-Saint, en tant que don de Dieu. »

 

10 2009 06 21 - Fête Dieu 273  ans !

Deo Gratias !

 

Chers amis, ce mois de Marie nous donne encore un peu de paix et avant le feu du mois du sacré Cœur et de la Pentecôte, je profite de ce dimanche pour vous inviter tous à La Molière le dimanche 22 juin pour fêter mon anniversaire de sacerdoce.

Le matin la solennité de la fête Dieu sera célébrée à saint François à 10h30.

Nous nous retrouverons à La Molière autour d’un buffet familial et champêtre.

A 15h commencera la procession du saint sacrement qui se terminera par un TE DEUM d’action de Grâce !

Je compte sur vous tous ! avec toute mon amitié et une paternelle bénédiction, chanoine Gwenaël Cristofoli

---"----------------"------------------"------------------"----------------

Remettre ce coupon à M. Eric Bourges ou lui écrire : chapelle.econome@bbox.fr

Monsieur/madame/mademoiselle participera/ront à la journée du 22 juin2014 et s’inscrit/s’inscrivent :

 

Fà la préparation le samedi 21 juin et/ou le 22 (messe à 7h et petit déjeuner offert) 0 cochez la case !

F au buffet champêtre du dimanche 22 juin : 5euros/personne ; 20euros/famille (chèque à l’ordre de l’association saint Benoit de Nursie.)0 cochez la case !

 

F participation pour un cadeau « d’anniversaire » à M le chanoine. (Un ornement complet : chasuble, étole, manipule, voile et bourse en soie de Lyon.) (chèque à l’ordre de l’association saint Benoit de Nursie.)0cochez encore si vous le souhaitez !

 

Agenda de saint François :

 

Dimanche 18 maiGrand’messe 10h30, messe lue 18h30.

 

Lundi 19 mai : St Pierre Célestin, pape et confesseur

18h adoration du saint Sacrement et sacrement de pénitence.

18h45 salut du saint Sacrement

19h messe

 

Mardi 20 mai : St Bernardin de Sienne, confesseur

18h adoration du saint Sacrement et sacrement de pénitence.

18h45 salut du saint Sacrement

19h messe

 

Mercredi 21 mai de la férie (messe votive de saint François de Sales)

7h sainte messe suivie du petit déjeuner offert à tous.

14h30 instruction chrétienne.

18h instruction chrétienne suivie d’un dîner.

 

Jeudi 22 mai : de la férie (messe votive de saint Benoit)

18h adoration du saint Sacrement et sacrement de pénitence.

18h45 salut du saint Sacrement

19h messe

 

 

Vendredi 23 mai : de la férie (messe votive de saint Thomas d’Aquin)

18h adoration du saint Sacrement et sacrement de pénitence.

18h45 salut du saint Sacrement

19h messe

 

Samedi 24  mai : De la Sainte Vierge

Retraite des communions solennelles, s’informer pour la messe.

 

Dimanche 25 mai : 5ème Dimanche après Pâques

Grand’messe 10h30, messe lue 18h30

Lundi 26 mai : pèlerinage des mères de famille à Notre Dame de la Penière

 

Contacter votre chapelain :

 Chanoine Gwenaël Cristofoli, presbytère 20 rue saint Louis, 35000 Rennes.

 

02-99-31-74-92*06-98-31-31-23 chn.cristofoli@gmail.com

Commenter cet article